Photo en Une : © DR


Désignée en mars dernier comme la DJ la plus aimée par The Fader, Peggy Gou s’est imposée comme la nouvelle cheffe de file d’une house futuriste dont les premiers supporteurs sont Moodyman et The Black Madonna.
 Elle est d’ailleurs la première et plus jeune coréenne à avoir mixé au Berghain. Adulée dans la musique comme dans la mode, l’icône avait incarné la collection du « Off White c/o Jimmy Choo ». « Peggy est une femme moderne. Elle a du talent et ses goûts font d'elle une muse. Son style et ses compétences en tant que DJ et musicienne viennent de son coeur », confie Virgil Abloh, directeur créatif d’Off-White.

   À lire également
Peggy Gou part en croisière pour 4 heures de mix au large de la Croatie à bord du bateau Trax

Suite à sa performance lors du Off-White, le groupe News Guard Group, qui rassemble plusieurs marques de vêtements de luxe, se rapproche de l’artiste. Le magazine ID a annoncé hier qu’elle lancerait sa propre ligne de vêtements nommée Kerri l’an prochain. Kerri signifie « girafe » en coréen, un animal qu’elle adule particulièrement. L'idée sera de créer une marque haut de gamme dédiée aux femmes dans un premier temps, puis unisexe dans un second. 

Elle souhaite également l’an prochain créer sa maison de disques, déjà baptisée Gudu. Traduit du coréen, cela signifie « chaussures ». Au-delà de ses productions, Peggy Gou compte utiliser son label afin de soutenir des artistes asiatiques.