Photo en Une : © Androgyne


Depuis son ouverture à la rentrée 2017, Macadam a su s’imposer comme une des références de la nuit nantaise. Installé au Bas Chantenay, le club est un lieu ouvert à tous, sans distinction de genre ou de style, où la qualité du son et l’accueil du public sont mis au premier plan. Il revient cette année avec un dancefloor revisité et un soundsystem amélioré et continue de travailler son image brute et minimaliste en proposant de nouveaux formats.

   À lire également
Nantes : un nouveau club 100% techno house psytrance et hardcore ouvre à la rentrée

En plus des GLORIA, sorte d’afters all day long qui auront toujours lieu un dimanche par mois, le club inaugurera les évènements KATR ainsi que la résidence TRIP. Les premiers se tiendront certains jeudis soir et mettront à l’honneur la house et la micro et débuteront avec la venue du crew Arpège le 18 octobre. La résidence TRIP du collectif Soundigger, quant à elle, cultivera la curiosité musicale le temps de quelques dimanches après-midi.

   À lire également
À Nantes, le collectif Androgyne organise des fêtes libres et interminables à la berlinoise

En dehors de ces nouveaux rendez-vous, le club a déjà annoncé quelques dates et couvre un large spectre musical en ouvrant ses portes à de nombreux collectifs nantais ou non. Le weekend d'ouverture verra le collectif Artefaact inviter le Londonien, récemment établi a Berlin, Jamie Tiller. Ce gros digger, à la tête du label de réédition Music From Memory, sera accompagné du Français Zaltan, responsable du label Antinote. À noter aussi, plus tard dans la saison, la venue du prodigieux New-Yorkais Evan Baggs le 12 octobre. Andrew Weatherall, figure de proue de la musique électronique britannique, passera aussi derrière les platines du Macadam le 1er décembre invité par la collectif Androgyne. 

Pour toutes les dates et informations, rendez-vous sur la page Facebook du club.