Photo en Une : ©D.R

Voici le récit de la dance music et des cultures rave sous une forme insolite : le circuit imprimé d'une TB-303. Huit mois de travail ont été nécessaires pour créer cette carte au caractère exhaustif et méticuleux. Partant de la soul British et de la disco new-yorkaise des années 1970, elle court jusqu'à nos jours. Du premier coup d'oeil, on y remarque les clubs, acteurs et moments marquants qui se détachent comme des points névralgiques de la culture électronique.

On note par exemple l'importance de lieux tels le Haçienda, club de Manchester impliqué dans la démocratisation de l'acid house (et lieu de résidence du jeune Laurent Garnier) qui ferma en 1997. Le Paradise Garage est un autre exemple de club devenu institution : c'est là qu'est née la house garage, sous les mains expertes du DJ résident Larry Levan. 

   À lire également

Bientôt un film sur le mythique club new-yorkais Paradise Garage

Ce club qui fut un haut lieu de la culture queer était également la deuxième maison de la jet-set de la ville, de Keith Haring à Whitney Houston. Du côté des artistes la carte met en avant les producteurs ayant imposé à une époque leur avant-gardisme : Daft Punk, New Order, Derrick May, Aphex Twin ou encore The Chemical Brothers. Les puristes pourront noter quelques courts-circuits (comment est-on passé du Tresor à Todd Terje ou d'Aphex Twin à Hudson Mohawke), mais n'est-ce pas ce qui fait tout le charme de l'analogique ? 

Ce travail d'orfèvre est disponible en deux coloris (jaune et bleu) à £35 ici.