Photo en Une : © Florian Gallène

Le festival The Walking Bass aime plonger son public phocéen dans ses univers horrifiques, le tout en musique. Pour réaliser ce concept de festival original, les organisateurs ont travaillé avec l’équipe Run From The Dead qui organise des jeux de rôles géants, de courses de zombies à travers l'Hexagone. Le synopsis : une attaque de zombies a ravagé la Terre et les Docks Des Suds marseillais sont le dernier bastion de l’humanité. Les festivaliers devront résister aux vagues de macchabés jusqu’à l’extinction du son à 7h du matin.

La programmation musicale est évidement tournée vers les mouvances les plus sombres de la musique électronique. La stage hardcore accueillera des grands noms de la scène italienne comme les duos Art Of Fighters et The Sickest Squad. Joueront aussi les Néerlandais de Evil Activities, les quatre Fant4stik de la hardtek, mais aussi de jeunes talents locaux comme Chemical Hazard dont les productions oscillent entre hardcore, techno et bass music.

Sur la scène trance se produiront notamment le producteur mexicain Mandragora qui vient de sortir son album Disc 1, le Danois Morten Granau à la psytrance plus mentale et envoûtante, mais aussi des fers de lance de la scène psytrance israélienne : Blastoyz et Belik Boom.

Côté techno, le festival invitera le producteur berlinois Thomas Schumacher qui a récemment sorti un EP, Embody Paradox, signé sur Noir Music. La scène techno accueillera aussi un b2b entre deux talents du label Drumcode : le prolifique producteur brésilien Wehbba et le Bulgare Timmo. Seront également présents des représentants de la scène phocéenne comme DYSK qui jouera une techno aux influences house et deep, ou Smooth Criminal, l’alias du producteur de trance Oddwave dont la techno garde les influences. Enfin, une quatrième scène recevra 6 artistes directement choisis par les festivaliers.

Et pour emporter le public dans son ambiance post-apocalyptique, le festival a tout prévu : les Docks seront entièrement décorés et les festivaliers pourront participer à diverses animations où ils devront faire face aux morts-vivants (pas d’inquiétude, ce ne sont que des acteurs).

Retrouvez plus d’informations sur la page facebook de l’événement