Photo en Une : © Jacob Khrist


Sous ses faux airs de club de boxe repris de justice, le collectif parisien Qui Embrouille Qui réunit une belle bande de révoltés emmenée par la promesse AZF et le label Le Turc Mécanique, de Pasteur Charles. L'arène des trois jours sera La Station, haut lieu d'inertie pour la création du nord-est parisien. Elen Huynh en sera l'une des gardiennes, en tant que curatrice et DJ pour la radio du lieu : LYL. Fondatrice de la radio, la technicienne OKO DJ est aussi l'une des perles montantes des scènes électroniques françaises, fabriquée par le crew BFDM et La Station. Entre les murs de cette ancienne Gare des Mines, se tiendront des dizaines de DJ's venus défendre leurs couleurs. 

On y retrouve d'un côté, toute l'équipe labellisée QEQ : Soul Edifice, Nathan Zahef, Security, Waldman encore Puzupuzu (live). De l'autre, l'homme qui se suffit à lui-même tant il a pu influencer les musiques techno et hardcore en France avec ses sets survitaminés depuis les années 90, Manu le Malin. Il jouera sous son alias (un tout petit peu) plus calme et électronique The Driver

   À lire également
L'excellent documentaire sur Manu le Malin est enfin disponible sur YouTube

Révélé cette année aux yeux du monde, le Parisien December roule sur l'autoroute des producteurs d'une techno chargée d'électro anarchique et qui emprunte à la new-wave. Dans la même veine que le Grec Morah, December a sorti au début de l'année un EP sur le label d'Helena Hauff, la prêtresse du genre. Un signe qui ne trompe pas et annonce un succès prochain. 

Ils seront nombreux les amis du collectif à venir célébrer la seconde édition de ce festival fondateur. Roses et pailletés, les vêtements chinés de partout par l'équipe de Mermaid Express seront disponibles sur place. G'Boï et Jean Mi les fondateurs de La Chinerie quitteront leurs terres lyonnaises pour monter à la capitale le temps d'un DJ set — house surtout — à fond la caisse. De même pour leurs comparses de Positive Education, Les Fils de Jacob. Plus incandescent encore, Sina, le cofondateur de Subtyl et organisateur de soirées (et de journées) hors des sentiers battus, jouera sa techno ultra-efficace et haute en BPM. Et bien d'autres artistes viendront enfoncer le clou pendant ces trois jours de découvertes du dessus du panier de l'underground français. 

Plus d'informations sur la page Facebook de l'événement et sur le site Internet du collectif Qui Embrouille Qui.