Photo en Une : © Tim Buiting


Partis d’Amsterdam
, les festivals DGTL ont fleuri au Chili, au Brésil, en Espagne, puis dernièrement en Israël. Sa capitale, Tel Aviv, n’est pas seulement le paradis de la psytrance. Une scène techno underground s’y développe et les festivals s’y multiplient, comme l’Unity Rising Spirit Festival, le Neverland, ou encore le Midburn, l’antenne moyen-orientale du Burning Man. Bien décidé à prendre ses marques dans ce pays, DGTL présente le 29 septembre la deuxième édition du DGTL Tel Aviv.

La programmation est électronique, agrémentée de grands noms des scènes internationales house et techno. Tel Aviv accueillera ainsi Paco Osuna, producteur espagnol aux origines du label Mindshake et du Club4 à Barcelone. Derrière les platines depuis 20 ans, l'artiste saura faire danser la foule au son de sa house rythmée aux influences acides. Dans le même registre sera présent le producteur berlinois Danilo Plessow, aussi connu sous Motor City Drum Ensemble. Le DJ jouera une house influencée par la soul, le jazz et la techno de Détroit. La Coréenne Peggy Gou, basée à Berlin, livrera un de ses DJ sets éclectiques. Son style niché entre Berlin, Londres et Détroit, lui permet de passer aisément d'un track techno ou house à un track de zouk.

Un an après l'opus Caravelle, le tandem français Polo & Pan continue de faire voyager leur pâte musicale, jusqu'atterrir à Tel Aviv. Leur univers haut en couleurs s’égare quelque part entre une plage subtropicale et le pays imaginaire. Il n’est d’ailleurs pas sans rappeler la musique d’un duo local, Red Axes, également présent au DGTL. Composé des DJ's-producteurs Dori Sadovnik et Niv Arzi, ceux-ci sont connus pour leurs « grands écarts », du rock à l'italo-disco. Nombreux artistes israéliens seront également de la partie, dont Yotam Avni qui a récemment signé deux EPs sur le label londonien Hotflush Recordings et le label berlinois d'Âme et Recondite, Innervisions. Autarkic, du nom de Nadav Spiegel, proposera un set entre post punk des années 80 et techno berlinoise, à l'image de son EP Can You Pass The knife, sorti en 2016.

   A lire également
La rave israélienne vue par Darwish, le "roi David" de l'underground

Côté techno, Recondite présentera ses productions en live. L'Allemand travaille actuellement sur son cinquième album. L'œuvre sortira sur son label Plangent Records. L’incontournable producteur américain Maceo Plex diffusera sa techno lente, mélodieuse et entêtante. Son dernier projet en date est « Cortex 11-B » sous son alias Maetrik. DJ et producteur italien, Sam Paganini est l'auteur du banger techno « Rave » sorti en 2014 sur Drumcode. Il jouera une techno minimale et mélodique, appuyés par des lignes de basse explosives.

Plus d'informations sont disponibles sur la page Facebook de l'événement.