Photo en Une : © Fifa DR

Nouveau match : Fifa 95 Soccer - Soundtrack

Sélection des équipes. Moment primordial car en cas de défaite il sera toujours plus simple de se cacher derrière le « ah mais ma défense elle est qu’à 80 ». C’est bizarre Thauvin n'est pas dans l'équipe de France. C’est sûrement parce que tu es en train de jouer à Fifa 95 sur Sega Mega Drive.


Composition : Avril Lavigne - Complicated (Pablo La Rossa Vocal Mix) [Fifa 2003] 

Après avoir décidé que le Kosovo avait un plus beau maillot que le Brésil, il est temps de choisir les joueurs que tu vas faire suer. Surprise ! Tu réalises que Mbappé — le seul joueur que tu connais parce que tu es un footix comme nous — n'était pas sur les terrains en 2003, même pas au collège. Avril Lavigne, elle, était à l’acmée de son succès dans les top charts d’Europe.


00’ : Disclosure - F For You [Fifa 14]

Le match va débuter. L’arbitre — ce vendu en tenu fluo — désigne l'adversaire pour commencer la première passe. Tu revêts ton masque pour ne rien faire ressortir, mais à l’intérieur, ça bouillonne. « Quand un feu commence à s’allumer »… mieux vaut se relaxer avec Disclosure.

12’ : Paul Van Dyk - Nothing But You [Fifa 2004]

C’est long une première mi-temps ; les joueurs n’ont pas arrêté de fumer avant le mondial. Ça s'essouffle. Si ton équipe est la Russie, tu peux toujours compter sur la politique de dopage locale. Et quand un défenseur parcours tout le terrain en quelques secondes... c'est sûrement un amateur de trance.


27’ : Moby - Bodyrock [Fifa 2001]

Ton gardien arrête un tir que Giroud a — miraculeusement — réussi à cadrer dans tes buts. Magnifique claquette. Pour féliciter l'équipe, tu cherches le seul chauve qui ressemble un peu à Bartès pour lui baiser son front plein de sueur. Et là tu penses à qui ? À Moby, qui avait marqué l’année 1999 avec son cinquième long format, Play.


45’ : Air - Surfing On A Rocket [Fifa 2005]

C’est la mi-temps, le moment des coachs qui haussent le ton et des jambes qui récupèrent. Quelques précieuses minutes de détente (et de publicités pour des déodorants qui rendent plus viriles) : ferme les yeux, reprends un peu d'air...


59’ : The XX - Dangerous [Fifa 18]

Ton joueur sort sur la civière. Un Uruguayen peu au fait des standards de la FIFA en matière de tacles l’a découpé. Les deux pieds décollés et par derrière. On t’avait prévenu, le football c’est pas que des Brésiliens qui simulent… 


75’ : The Edison Factor - Repeat the Sequence [Fifa 2002]

Dernier quart d’heure, on entre dans le money time. Le commentateur du jeu ne cesse de se moquer de ton équipe avec ses phrases toutes faites. Les joueurs ont les tempes qui battent, le rythme s’accélèrent, la tension monte…  


81’ : Bloody Betroots - Butter [Fifa 09]

Toujours 0-0. Tu t’approches de la surface, tu t’apprêtes à tirer et ce qui se passe ensuite bafoue toutes règles morales et nous renvoie aux origines les plus sombres de l’humanité : ton pote fait pause, pour « faire son dernier changement ».  


90’ : DJ Sandy vs. Housetrap - Overdrive [Fifa 2002]

Fin du temps réglementaire. Début des crampes. « Faut se ressaisir » dit le coach, rien n'est joué.


Prolongations : The Chemical Brothers - Midnight Madness [PES 2010]

C’est reparti. Dos au mur il faut enfoncer la touche R1 et foncer, il reste quelques minutes pour prouver que la France est bien meilleure que la Belgique. 


118’ : Blur - Song 2 [Fifa 98]

But ! Ce qui devait arriver arriva, tu t’es trompé entre carré et rond pour centrer (ou entre X et B, pas de jugement) mais par chance le ballon est rentré par un angle fermé. C’était fait exprès, il convient donc de célébrer ce but avec un triple saut périlleux arrière.



120' : New Order - Blue Monday [Fifa 2005]

Fin du match. Les supporters sont (nus) sur le terrain et tout le stade acclame l'équipe. Tu viens d'offrir un peu de joie à tout un peuple, avant le blues du lundi.


120' : R4 - Revolution [Fifa 2002]

Fin (alternative) du match. Fallait pas battre le Red Star. La grogne s'élève chez les antifas... Manquerait plus que les CRS débarquent et ça serait la révolution. 

Bonus : ce n'est pas la musique d'un jeu vidéo, mais impossible d'oublier la bande originale composée par Jean-Michel Jarre et Tetsuya "TK" Komuro à l'occasion de la Coupe du Monde de la FIFA en 1998. Peut-être une nouvelle prévue pour la victoire de l'équipe de France dimanche 15 juillet prochain ?