Photo en Une : © Bartosch Salmanski


Longevity
est l'un des collectifs les plus dynamiques de Strasbourg. Celui-ci multiplie ses actions et vient d'ouvrir sa propre école de musiques électroniques. Cet été, il présente la 6e édition du Longevity festival, du 24 au 26 août au Jardin des Deux-Rives à Strasbourg. Le mélange des arts et des genres, cher à l'équipe Longevity, part d’une volonté de proposer au public une expérience mêlant sets de musique électronique, installations et expositions d'art contemporain. Eric, directeur de production du festival, raconte: « Nous, on a fait l’expérience de lieux où tous les arts se mélangeaient, et ça marche super bien. Quand tu passes 10 h sur un site, tu as envie de découvrir des choses, d’en prendre plein les yeux, d’apprendre des choses ».

Cette année, nombreux artistes se réuniront dans le Jardin des Deux-Rives durant la Longevity Creative Week. Encadrée par un ancien élève de l’ENSAS (Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Strasbourg), Florent Revel, cette semaine précédant le festival sera consacrée à la micro-architecture. Du 15 au 22 août, des étudiants en architecture, en école d’art, en mécanique, des bricoleurs ou simplement des curieux participeront à la conception « d’œuvres, d’installations ou de mobilier » qui parsèmeront le site du festival. « Après s’être inscrits, les participants vont commencer par designer, dessiner. En fonctions de leurs idées, de la faisabilité de leurs projets, et du matériel à disposition, ils vont pouvoir créer », explique Eric.

   À lire également
A Strasbourg, le Jardin des Deux-Rives redevient l'immense dancefloor du festival Longevity

La scénographie ainsi que la décoration des bars et du chill out seront pensés par différents collectifs d'arts visuels : « On leur donne carte blanche, chaque collectif a sa particularité et va rendre sa création originale, même si on essaye d’obtenir une esthétique cohérente ». Difficile pour l’instant d’avoir une idée précise de cette nouvelle esthétique. « Ce sera la surprise ! », lance malicieusement Éric. Toutefois, au vu des prestataires qui ont proposé leurs œuvres les années passées et qui remettent le pied à l’étrier pour cette 6e édition, de bonnes surprises devraient être au rendez-vous. Les équipes de AV Exciters sont spécialisés dans les arts visuels et numériques. Ils ont l'habitude de concevoir la scénographie de nombreux festivals. Les Ateliers BAH fait du bois son matériel de prédilection pour concevoir des œuvres et objets de design. En 2017, les studios avaient co-réalisé la scène principale et une grande arche, composée de structures hybrides en bois et néons lumineux. L'enseigne strasbourgeoise Newance, quant à elle, avait imaginé des installations colorées et réfléchissantes s'intégrant à l'environnement du lieu. Cette année, ces trois studios se chargeront de la décoration de l’ensemble du site, tandis que la scène principale sera laissée aux mains des étudiants de l’ENSAS.

Installation de AV Exciters x Atelier BAH au Longevity Festival 2017

Particularité de l’événement : « le festival est ouvert aux personnes de tous âges ». Dans le Jardin des Deux Rives, des ateliers créatifs pour les enfants seront proposés tout le weekend. L'entrée sera même gratuite pour les familles qui arriveront sur le site assez tôt. 

Atelier de peinture au Longevity festival 2017


De plus, le festival accueillera cette année le MuMo 2. Issu de la politique de décentralisation de la culture de Jack Lang, ce musée ambulant a pour mission de faciliter l’accès à la culture aux plus jeunes en province. Il débarquera sur le site du festival avec, à son bord, des œuvres extraites des collections public d’art contemporain du Grand Est.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page Facebook de l'événement.