Photo en Une : © Blocaus - DR


Le blockhaus est ce petit abri blindé que les Allemands avaient construit le long de la côte Atlantique à l’heure de la Second Guerre mondiale. Fait de béton armé, le collectif éponyme — le «k» et le «h» en moins pour sonner plus francophone — a envahi les warehouses et clubs parisiens le temps d’événements éphémères depuis 2012. BLOCAUS est devenu le point de chute hexagonal des têtes d’affiches qui voyagent depuis les scènes techno underground d’Outre-Manche et d’Outre-Rhin. Une myriade de glorieux noms sont déjà passés par ses murs, de British Murder Boys à Function. 

Peter Van Hoesen est la tête d'affiche de cette édition. Patron du label Time To Express, le Belge est une personnalité inclassable de la scène underground. Capable de jouer aussi bien en club qu'en galerie, il viendra distiller quelques heures sa techno sombre et dynamique du côté de la Seine Saint-Denis. Le producteur américain Rrose prendra ensuite le relais, pour un live expérimental et industriel, à l'image de son EP Lotus Eaters II sorti au début de l'année avec son ami italien Lucy.

En mars dernier, le Britannique Inigo Kennedy sortait Strata, fracassant long format pressé sur le label belge Token. Ce producteur prolifique avec plus de vingt ans d'expérience tournera sa techno coup-de-poing dans tous les sens pour n'en sortir que des nectars concentrés.

   À lire également
TRAX.106 Inigo Kennedy

Le Suédois que l'on connait aussi sous le pseudo d'Abdulla Rashim et co-fondateur du label-étalon de la techno nordiste Northern Electronics, Anthony Lindell dessinera du bout de ses doigts de puissants paysages sonores.

Le collectif BLOCAUS ne fait pas que regarder vers l'étranger, et s'est construit autour de lui un tissu de talents émergents depuis 2012. Quelques noms devenus prestigieux composent ce label intitulé Blocaus Series : Anetha, AWB, ABSL, Von Grall, Exal et BLNDR. Ce dernier représentera l'écurie le 21 juillet prochain, avec sa techno venue des profondeurs et millimétrée à la manière de celle qu'il a pressée sur une compilation de Granular Records en juin dernier.

Plus d’informations sur la page Facebook de l’événement.