Photo en Une : Willmotte & Associés Architectes - DR


600 millions d’euros. C’est la somme qui va être investie dans une gare du Nord plus fonctionnelle, verte et animée. La SNCF vient de valider, lundi 9 juillet, ce projet d’une envergure inédite depuis la construction du hall principal en 1846. Parmi les 50 000 m² qui seront dédiés aux services et aux restaurants — soit cinq fois plus d’aujourd’hui —, Le Parisien précise qu’il est prévu d'y implanter un espace dédié aux arts numériques et une salle de concert, gérée par le leader mondial Live Nation. La multinationale de l'organisation de concerts a récemment importé en France les festivals américains Lollapalooza et Download, incursion qui n'avait pas manqué de susciter une levée de boucliers chez l'ancien ministre de la Culture Jack Lang, lequel s'était dit inquiet du poids de ce géant face aux acteurs de la musique nationaux et indépendants.

Danser, entre deux trains

L’expérience des deux soirées Hors Série, organisées à Saint-Lazare en 2016 et 2017, prouve qu’il est possible de faire venir des spectateurs dans une gare pour danser et plus seulement pour prendre un train. La gare du Nord, elle, avait déjà revêtu les décors d'une discothèque éphémère en 2015 à l’occasion de la Nuit Blanche annuelle. Cette nouvelle salle de concert parisienne, qui pourra accueillir 2 000 spectateurs, sera la première du genre en France. Rendez-vous en 2024 donc...

   À lire également
Après la gare Saint-Lazare, la prochaine Hors Série s’annonce encore plus gigantesque