Photo en Une : DR


The Cult of Aphex Twin,
ou comment un homme a réussi à devenir, pour pléthore de ses fanatiques, une icône, un visage, un logo emblématique. C’est une question à laquelle John Doran, compositeur et rédacteur à la tête du webzine The Quietus, a tenté de répondre. Dans un documentaire audio d’une trentaine de minutes diffusé sur la BBC 4 mardi 3 juillet, les voix de Vic Reeves, célèbre comédien britannique, et David Toop, musicien et professeur de culture musicale, racontent le mystère Richard D. James.

   À lire également
Aphex Twin annonce un live exceptionnel à Berlin dans les anciens studios radio de la RDA

De ses débuts à son apogée, John Doran s’intéresse au mythe Aphex Twin, en commençant par ses multiples légendes urbaines ; plein de questions laissées sans réponse depuis longtemps. Comme l’un des albums les plus légendaires de la musique électronique Selected Ambient Works 85-92, que Richard aurait apparemment composé sur des cassettes à l’âge de 14 ans. Ou qu’il écrirait sa musique en dormant, après être entré en phase de rêve lucide. Ou le tank qu’il conduirait dans sa ville.

   À lire également
Normal, Aphex Twin vient de lâcher plus de 40 tracks inédits et un nouvel EP

Aphex Twin, ou Richard D. James, ou AFX, Blue Calx, GAK, Tahnaiya Russel, Q-Chastic, Caustic Window… L’homme aux mille pseudonymes – parmi ceux qu’il a révélé —, tels mille visages, incarne désormais un véritable mythe vivant, à la façon des légendes celtes de sa région natale de Cornouailles. Sans jamais savoir quid du vrai ou du faux…

Pour écouter le documentaire en intégralité, direction le site de la BBC.