Photo en Une : © Carolco Pictures

Ses références musicales comme cinématographiques sont diversifiées. Il retrace ainsi les années 90 à travers classiques (underground et blockbusters) du 7ème Art et cartoons kitsch à la Charley Says, détournés par The Prodigy sur Charly - Pandemonium. Son initiative relève d’un travail d’investigation conséquent et permet de faire revivre des scènes iconiques parmi des films à l'image de Totall Recall (1990) avec Schwarzenegger et Sharon Stone où celle-ci lui révèle la trame du film et de la vie de ce dernier (il vit un rêve éveillé), par un sournois  « Sorry, Quaid, your whole life is just a dream » sur fond de tech house psychédélique (Synaesthesia  ‎–  « Feel The Dream »).

   À lire également
58 000 samples, tous styles confondus, en accès libre

On peut également noter une scène emblématique du film d'épouvante The Shining (1980) de Stanley Kubrick avec Jack Nicholson, prononçant ici son sinistre  « Here's Johnny », le visage exalté de folie, dans l'entrebaillement de la porte.

Statenhall se plaît à compiler et sampler sur sa page troll. Il fédére ainsi une modeste mais grandissante communauté qui se plaît à contribuer à faire perdurer le genre en diggant à son tour.