Photo en Une : © DR

C'est l'artiste et graffeuse Aileen Middel aka Mick La Rock, dévouée à l’art haringien, qui a fait cette découverte : « J’avais, d’une certaine manière, oublié cette fresque jusqu’à ce qu’une photo de celle-ci surgisse devant mes yeux sur Internet il y a 4 ans, et que je me demande ce qu’il en était advenu », confie-t-elle à Dazed. Pour retrouver la fresque, elle s’associe avec la bibliothèque du Stedelijk Museum – bâtiment sur lequel se trouve le dessin de Keith Haring –, la Fondation Keith Haring, la ville d’Amsterdam et leaders du projet Marktkwartier West. Une fois l'œuvre de l'artiste débarrassée du revêtement qui la maintenait cachée, sa restauration a été confiée à Will Shank et Antonio Rava – les deux hommes étaient déjà à l'origine de la rénovation d'œuvres du même dessinateur à Paris et à Pise.

   À lire également
Et sinon, le patron de la d'n'b Goldie a lâché le prénom de Banksy dans une interview


Plus que ravie par l’évènement, Mick La Rock poursuit : « Vous ne pouvez pas imaginer la sensation que provoque la découverte impromptue d’une oeuvre. De voir le revêtement se retirer doucement, progressivement, comme un cadeau que l'on déballe lentement... Observer les premières lignes du tableau, blanches et jaunâtres, qui jaillissent… C'est une sensation incroyable entre frisson et sourire. Et maintenant, le mur entier a été découvert. L’impact de cette fresque est presque irréelle. »

   À lire également
Pourquoi la célèbre peinture murale du Berghain a été vendue aux danseurs