Photo en Une : © Jacob Khrist

Depuis quelques temps déjà, la scène musicale corse commence à se faire entendre. Calvi On the Rocks en poupe, une flopée d’artistes, de soirées et de festivals émergent et s’élancent toutes voiles dehors vers la métropole et l’international. Mais c’est au Cargese Sound System Festival, niché sur une plage de la côte ouest de l’île, que la DJ Molly a décidé de consacrer son temps et son talent, après avoir aidé officieusement à la programmation pendant plusieurs années.

Son histoire avec le festival débute il y a 4 ans. Molly jouait pour la première fois à Cargese et est tombée sous le charme du festival. « J’ai adoré le lieu, l’ambiance, et des liens se sont créés […] quand on voit le lever du soleil avec d’un côté la mer et de l’autre la montagne, c’est juste paradisiaque », raconte-elle.

   À lire également
En Corse, les soirées électronique sont-elles (enfin) en train de devenir intéressantes ?

Au-delà du cadre idyllique, ce qui fait la singularité du Cargese Sound Festival est son ambiance familiale. D’une part, le public est limité à 1500 places par soir, ce qui permet de conserver un climat intimiste, et « on finit par connaitre un peu tout le monde au bout des 3 jours ». D’autre part, les organisateurs de ces 3 jours de fête forment eux-aussi une sorte de grande famille. Molly nous explique : « Le festival a été créé par 5 amis d’enfance, et tous les gens du village participent à l’organisation. Certains commerçants vont se retrouver à la caisse, au bar ou à la sécurité. La compagnie de taxi locale est là pour nous aider sur les transports. Il y a ce petit côté-là qu’on ne trouve plus ailleurs, et tout le monde fait ça dans la bonne humeur avec beaucoup de plaisir ». C’est cette authenticité, qu’on sait souvent menacée dans des lieux si touristiques, qui fait du Cargese Sound Festival une fête unique : « À la base c’était un bal de village, avec des DJ's et de la musique électronique. Et on veut garder cet esprit-là ».

Et pourtant, malgré la petite taille du festival, Molly n’a pas à rougir du line-up. Grâce aux amitiés privilégiées et au réseau qu'elle s'est construite en jouant dans les clubs à travers toute l'Europe, la DJ a réussi à convier à Cargèse une myriade d'artistes pointus. Elle explique : « En commençant à travailler officieusement avec l'équipe du festival, je me suis rendue compte que le fait de n’avoir aucune relation dans le milieu rend les choses assez compliquées, rien que pour avoir une simple réponse à une demande de booking. Endosser le rôle officiel de programmatrice m'a permis de faire venir de bons artistes et de faire jouer des amis, comme Paul Ritch, Chloé ou Jennifer Cardini ces dernières années ».

Mais à la différence d’un Calvi On The Rocks plus ouvert au grand public, le Cargese Sound Festival conserve un équilibre dans sa programmation axée sur la house et la techno. Grâce à ses connaissances de la scène électronique, et à l’aide des organisateurs locaux ainsi que du Brunch Electronik de Barcelone, Molly a réussi à faire du festival une rencontre entre de jeunes talents locaux comme IonescuMujiya ou Le Disko, et des pointures internationales comme Black Coffee, Damian Lazarus, DJ Tennis, ou encore le pionnier de la techno de Detroit, Derrick May« Faire venir Derrick May en Corse, je ne sais même pas si ça a déjà été fait », plaisante la DJ.

   À lire également
Corse: 3 jours de techno sur la plage au Cargese Sound Festival, le havre qui fédère l'underground

Pour ceux qui sont tentés par une escapade électronique dans un petit coin de paradis, toutes les informations sont sur la page Facebook de l'événement.