Photo en Une : © Tim Buiting

Quatrième édition dans la capitale catalane, le temps de confirmer que DGTL est l'un des rendez-vous techno les plus importants de l'été. L'année dernière, ils étaient près de 35 000 à faire le déplacement pour arpenter le bitume du Parc del Fòrum, en bordure de la mer Méditerranée, et admirer les sets de Maceo Plex, Derrick May, Amelie Lens ou encore Solomun.

   À lire également
Le DGTL Amsterdam reste le maître de l'ouverture de la saison, c'est juste un peu mieux à chaque fois

Les organisateurs avaient déjà mis de l'huile sur le feu en annonçant des têtes d'affiche prestigieuses comme Adriatique ou Maceo Plex et Solomun, de retour après leur passage l'année dernière. Depuis quelques jours, on connaît désormais la programmation complète de ces deux jours de musiques électroniques en terre barcelonaise.

Le premier nom attendu, ce sera Dixon, qui se classe en tête du classement Resident Advisor depuis 2013. Rarement sorti sur EP, l'Allemand participe à l'émergence de talents techno/house depuis qu'il a cofondé le label Innervisions en 2005 avec le duo Âme. Black Coffee fait aussi parti des récents annoncés, et viendra donner des teintures afro house au DGTL. Emblème de la techno berlinoise, fine et minimaliste, Ben Klock achèvera, avec l'un des pionniers de la house allemande Motor City Drum Ensemble de convaincre les hésitants.

   À lire également
DGTL Barcelone : récit de 2 jours vertigineux à ne voir que des stars de la house et de la techno

Au Parc del Fòrum, quelques noms électroniques plus suaves et colorés s'ajoutent à la liste, comme Peggy Gou, qui sort tout juste un EP Once sur l'excellent Ninja Tune, ou encore Fatima Yamaha, compositeur de l'incontournable "Half Moon Rising" et figure de proue du Dekmantel. Partout sur les ondes britanniques, de la BBC 1 à NTS, Eclair Fifi fera partie des must see encore peu connus, ce malgré l'éclectisme et la technicité de ses sets à cheval entre italo disco, techno et hip-hop. Quelques français bien connus de l'hexagone font partie de la programmation : l'alias micro house du talentueux Roman Poncet aka Traumer, et le protégé de Laurent Garnier Bambounou, qui s'apprête à sortir un titre pour le premier EP du label parisien La Vibe et qui nous offrait Parametr Perkusja en mars dernier sur le label DISK de Don't DJ. 

Il y aura plus à explorer que la musique pour la musique. Outre l'ambiance des rues barcelonaise, les festivaliers convergeant du monde entier pour ces deux jours électroniques pourront participer à la « Revolution ». Lancé par les organisateurs de DGTL, ce plan agglomère une série d'initiatives tournée vers le progressisme, à l'image d'unités de recyclage de l'urine, de la nourriture végétarienne ou des espaces de restaurations tenus par des sans-abris et des réfugiés. Décidément, d'Amsterdam à Barcelone — on ne cesse de le dire — DGTL a une longueur d'avance.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page Facebook du DGTL.

La programmation complète :

Vendredi  

Abu Sou · Adriatique · Anika Kunst · Antal & Palms Trax · Apollonia · Ben Klock · Ben UFO & Job Jobse · Black Coffee · Morgan Hammer · Dax J · Dixon · DJ Fra · DJ Tennis · Eclair Fifi · FJAAK [live] · ISAbella · KiNK [live] · Pau Roca · Solomun · Sonodab · Speedy J · Tijana T · Traumer [live] · Tuff City Kids [live]

Samedi 

Amelie Lens · Baldo · Bambounou · Carl Craig & Cassy · Detroit Swindle [live] · DJ Koze · Hitch · Honey Dijon · Hot Since 82 · Jamie Jones · JMII · Fatima Yamaha [live] · Flug · Fort Romeau & Pional · Maceo Plex · Maher Daniel · Mind Against · Motor City Drum Ensemble · Nightmares On Wax · Oscar Mulero · Peggy Gou · Perel [live] · Pøli y Lorenzo · Rødhåd