Photo en Une : @ Sziget - DR

Ramenant quelques 500 000 festivaliers chaque année, le Sziget est devenu en 25 ans l'un des festivals incontournables d'Europe, contribuant à dynamiser le tourisme de la capitale hongroise, Budapest. Les organisateurs de cette grosse machine ne veulent pas s'arrêter là, et commencent à jeter des regards envieux sur l'international.

   À lire également
Le festival Sziget s'apprête à conquérir le monde après une 25e édition grandiose

Tous les styles de musiques sont représentés par des centaines d'artistes au Sziget, élu meilleur line-up d'Europe en 2017. C'est son ambition principale : fédérer. Sur la scène principale, du nom du programmateur historique du festival, feu Dan Panaitescou, il n'y aura guère que Bonobo pour satisfaire les envies de câbles de synthétiseurs. C'est la Bacardi Arena qui sera l'ambassade éphémère des musiques électroniques en Hongrie. Une scène essentiellement grand public, réunissant le dubstep policé de Flux Pavillon, dont on se souvient du "I Can't Stop", ou encore Ummet Ozcan. La révélation française Petit Biscuit y sera notre porte-étendard, avec ses productions douces et estivales.

Pour les amateurs de techno, c'est vers la Colosseum by Telekom qu'il faudra converger. La scène se veut dédiée à une techno aux contours flous, mais au line-up costaud. On y retrouvera autant les superstars américaines, The Martinez Brothers, et leur techno/house rodée dans les clubs d'Ibiza, que le baron Dave Clarke, ou encore le producteur de talent Tiga

   À lire également 
Tiga livre son témoignage sur la déception du DJ qui foire son set

Côté underground, le cofondateur de Hessle Audio et résident Rinse FM Ben UFO sera de la partie. Britannique aussi, le duo Dense & Pika animera le dancefloor du festival avec sa UK techno et leur hymne "Colt". Adam Longman Parker, plus connu sous son pseudonyme Afriqua balancera sa house minimale dans la veine du label Perlon, rythmée de mélodies lentes et progressives.

Pour la deuxième année consécutive, le Sziget propose une série de Boat parties, des croisières électro sur le Danube. Parmi les capitaines annoncés, Popof, mènera la barque à coups de tech house pour quelques heures... avant de retourner sur l'Île de la Liberté, parce que Sziget ça dure une semaine entière. On l'a dit : colossal. 

Le line-up complet est à retrouver sur le site web du Sziget.