Photo en Une : © DR


Après deux éditions en 2015 et 2016 dans une petite carrière de craie, en Suède, les organisateurs avaient eu l'année dernière un appétit international. L'objectif : s'exporter dans six lieux hors du commun, de l'Estonie à l'Afrique du Sud d'ici 2019. Prévu initialement pour août prochain dans une usine du sud de Stockholm, sa déclinaison Into The Factory a finalement dû être annulée pour des raisons des sécurité. Après cette mauvaise passe, le festival triomphe finalement sur ses mésaventures : l'annonce de cette édition 2018 en Espagne sonne comme « un phoenix qui renaît de ses cendres » pour les organisateurs. Comme à son habitude, le pointilleux festival investit un cadre exceptionnel : le château de Sohail, vieux d'un millénaire, à Fuengirola. 

   À lire également 
Le festival Into The Valley va se déployer dans 6 lieux incroyables dans le monde

Exit les plaines scandinaves, le festival gagne les chaleurs andalouses. Des meurtrières du château à la plage qui lui fait face, trois scènes diurnes seront installées de midi à minuit. Sur la quarantaine d'artistes qui feront le chemin jusqu'au festival, à quelques kilomètres de Malaga, 13 ont été pour l'instant annoncés. Dans cet éperon suspendu au-dessus de la mer Méditerranée, quelques têtes d'affiches répondant aux noms d'Acid Pauli, avec sa techno mariant sonorités tech house et micro, et d'Amelie Lens, chef de file de la techno belge avec ses sonorités industrielles. Omar S, représentant de la dernière vague de producteurs house de Detroit, sera également présent.

   À lire également 
Into The Valley : enfin un festival techno écolo qui invite autant de DJ's femmes que d'hommes

La jeune Coréenne Peggy Gou, étoile montante de la house, jouera de son electro colorée, comme son titre "Han Jan" présent sur son dernier EP Once sorti en mars dernier sur Ninja Tune. La house continuera de faire danser la foule avec Licaxxx, jeune DJ japonaise en vogue, ou encore Young Marco, le prodige de Dekmantel. La techno viendra casser le soleil en deux avec les deux vikings du label Northern Electronics Anthony Linell aka Abdulla Rashim et Varg pour une techno ambient hypnotique surchargée. Autre suédoise, la jeune Jessie Granqvist fera découvrir ses sonorités brutes et minimalistes.

À noter qu'il ne s'agit là que de la programmation de jour. Celle de nuit sera annoncée plus tard, pour « proposer de la musique et de la fête non-stop ». Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page Facebook de l'évènement.