Photo en Une : © Chronicle

Chronicle revient pour un événement en open air au Parc des Expositions de Béziers, d'un total de 6 hectares, avec une quinzaine d'artistes estampillés hard music à l'affiche. Cette année, c'est de midi à une heure du matin que se déroulera le festival. Les émissaires français Le Bask et Darktek seront de la partie, et si ce dernier compte parmi les chefs de file de la nouvelle génération frenchcore, les anciens noteront surtout le retour du soundsystem Narkotek, qui livrera un set old school à l'occasion de ses 20 ans. 

   À voir également
Les piliers du hardcore français dans le dernier reportage de Tracks

Mais pas question de faire dans la nostalgie. Si l'an passé, la hardtek du quatuor Fant4stik faisait trembler le Zénith, c'est l'un de leurs membres émérites, Billx, qui se produira cette fois en solo. Dévoué à joindre la psytrance et le hardcore, le jeune producteur promet un set galopant qui s'affranchit des codes établis. Il sera notamment en charge de produire un hymne pour le festival. Autre valeur montante à ne pas manquer, Vortek's de l'écurie Pandemic, qui assurera le set d'ouverture.

Les sonorités abrasives du raw seront à l'honneur cette année avec le Polonais Regain, Malice, et deux producteurs installés dans la patrie du genre, les Pays-Bas : l'Italien Rooler (Gearbox) et l'Ecossais Caine, friands l'un et l'autres de vocals hip-hop et de montées épiques. Plus vite, plus fort : Le BPM explosera les compteurs avec le speedcore du Néerlandais masqué Noisekick, signé sur le réputé Head Fuck Records (Micropoint, The Destroyer) et organisateur des impitoyables soirées Terrordrang, tandis que son compatriote N-Vitral lorgnera plutôt du côté du gabber. Le hardcore sera quant à lui bien servi par le duo de "Madchester" Destructive Tendencies, qui rejoignait récemment le cercle prisé des artistes à signer un podcast pour Masters of Hardcore. 

Le line-up complet est à retrouver sur la page Facebook de l'événement. Et parce que taper du pied, ça creuse, des stands et foodtrucks seront installés dans l'espace extérieur du Parc des expositions.