Photo en Une : © DR


En partenariat avec Grolsch.

Depuis 2009, la joyeuse bande de Cracki organise des événements conviviaux dans des lieux alternatifs : gares, forêts, musées ou friches industrielles. Car ni la fête ni la musique n’ont de frontières pour ce collectif devenu label en 2011. Variée et colorée, leur programmation oscille entre révélations et artistes en devenir, et Cracki Records se transforme en véritable niche de jeunes talents tels que Voiron, Renart ou Agar Agar. Proches de la nature, les membres de Cracki témoignent de cet amour en coorganisant chaque année le Macki Music Festival avec La Mamie's à la campagne. Aujourd’hui, ils nous présentent leurs coins de verdure préférés pour échapper à la jungle urbaine parisienne, et nous conseillent quelques douceurs musicales en adéquation avec ces lieux. À écouter au soleil, assis dans le gazon. 

1. Le parc des Buttes-Chaumont (19e)

« Ok, on ne commence pas par le parc le plus original, mais c’est un incontournable et franchement l'un des meilleurs du nord-est de Paris. On habite tout proche donc c’est un peu notre jardin. Dès qu'il commence à faire chaud l'été, c'est le meilleur endroit pour trouver – ou du moins essayer – un peu d’espace et de fraicheur. Il offre une superbe vue sur le 18e, Montmartre et les orgues de Flandres. Et on est toujours sûr de croiser du monde avec qui péter une canette dans l'herbe. Dans la vie de tous les jours, c'est un super spot pour l'apéro de fin de journée ou le footing... C'est selon. Parfait pour skier un jour par an également ! »

2. Le parc de Belleville (20e)

« On reste dans le nord-est de la ville. Le parc de Belleville, c'est le spot d'amour historique de Cracki, car c'est là que l'on organise des Salons d'été Cracki depuis des années. Le concept : investir le macadam parisien en y installant fauteuils, canapés et concerts pour s’approprier la ville et recréer en plein air l’ambiance chaleureuse d'un salon. On est ainsi tous chez nous dans la rue ! Et c'est aussi une des plus belles vues de Belleville. Petits tips : il y a des vignes de Chardonnay que l'on peut cueillir discrètement, et la nuit, on peut voir des furets se balader. C'est toujours plus sympa que des rats. »

  

3. La Prairie du Canal (Bobigny, 93)

« On triche un peu, puisque ce n'est pas vraiment intra-muros. Mais ça ne veut plus rien dire intra-muros, non ? Il faut dépasser le périph', aller explorer les banlieues qui regorgent de lieux cools à découvrir. En l'occurence, on adore ce spot : une ferme urbaine au bord du canal de l'Ourcq, accessible en 15 minutes de vélo depuis Stalingrad. Les gars qui gèrent ça depuis maintenant deux saisons ont réussi à en faire un véritable endroit détente. Avec Cracki, on y organise des fêtes tout l'été, dont la prochaine le 16 juin. Et puis juste un peu plus loin, il y a un autre super spot : le parc de la Bergère. »

 

Ex-aequo. Les vignes de Montmartre

« Pour voir le soleil se coucher à l’Ouest même si c’est très touristique. » et 

Ex-aequo. Le parc de Vincennes 

« Il y a quelques années, on y avait organisé un énorme et mémorable open air Cracki avec Jared Wilson, La Mamie's, Kicks, Larcier... Puis ça reste un super endroit pour faire du vélo, taper un foot ou juste prendre l’apéro. »

Vous pourrez retrouver l'équipe du Cracki Soundsystem au Loop's pub de Villeurbanne, dans la banlieue lyonnaise, le 14 juin prochain lors de la soirée JARdin GROLSCH_llandais. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page Facebook de l'évènement.