Photo en Une : © DR

Le terrain du Palais des Sports de Gerland accueillera cette année encore cinq scènes pour célébrer la fête de la musique. Des scènes aux sonorités toutes différentes, en passant de la drum’n’bass à la transe et même par le funk. Côté techno, les organisateurs de la ville de Lyon et le Boulevard Electro & Indie n’ont pas lésiné sur les moyens en faisant appel aux collectifs qui savent si bien enjouer les soirées de la région. Tapage Nocture, Nashton Records, Cosmic Wave Records et THS (The Hidden Side) se regrouperont ce 21 juin prochain.

   À lire également 
Fête de la musique à Paris : 7h de DJ sets en plein air avec la crème de l'underground, place Stalingrad

La Scène 3 recevra Jibis et Bothmark qui représenteront Tapage Nocturne et leur techno sombre aux airs acid et spatiaux. Nashton Records y fera monter S T R K T U R et Dykore, tous deux influencés par une techno brute et battante. Diapasøn, fondateur du label Cosmic Wave Records, viendra jouer ses tracks énervés préférés, suivi de KLI.M et CHAR, souvent présents au Terminal Club, qui eux s’adonneront à quelque chose de plus dansant et mélodique. Cette date, prévue pour plaire aux fans de la musique en tout genre, n’a certainement pas oublié les amateurs des sons plus expérimentaux : THS, qui organise les soirées techno industrielles au Ninkasi habituellement, propose un live d’Intervention et un set de Seïnart et sa techno noise, voire souvent hard. Comme chaque année, c'est plus de 10 000 personnes qui seront attendues pour profiter des cinq scènes pendant sept heures. De quoi annoncer l'été de la meilleure des façons. 

Plus d’informations sont à retrouver sur la page Facebook de l’événement.