Photo en Une : © D.R

La nuit s'annonce brulante. La DJ de Hambourg Helena Hauff, ambassadrice du renouveau de l'electro débarque à Paris.  La boss du label Return to Disorder devrait gratifier le public d'un set acid et brut, puisant autant chez Metroplex à Detroit que chez Bunker Records aux Pays-Bas, avec une inclination pour les cadences froides du post-punk héritée de ses années comme résidente au repaire alternatif Golden Pudel.

Possession mise aussi sur l'éclectique Stranger, signé sur le label Monnom Black de Dax J. D'une techno sombre et plutôt orientée big room, il passe sous son alias Tafkamp à des influences industrielles, tapant souvent dans le rouge comme les bons bangers de l'époque Peacefrog ou Tresor. Un artiste à ne pas manquer pour sa première date en France. Le Parisien Illnurse en remettra une couche pour celles et ceux qui n'auront pas eu leur dose de techno brute mâtinée d'EBM.

   À lire également :
Faire la fête avec... Possession

Parfait, résidente de Possession que Trax avait rencontrée en 2016, ouvrira les hostilités, et la clôture sera assurée par le pilier Thomas P. Heckmann. Son CV : 30 années de productions acid techno corrosive à s'en déchausser les dents sous les alias Spectral Emotions et Drax, entre autres. "Le ciel et l'enfer", titre d'un track de 2001, résume assez bien ce à quoi il faudra s'attendre. 

Cerise sur le gâteau, Possession a choisi un lieu à la mesure du plateau : un entrepôt encore inexploité accueillera le public sur un espace total de 2000 m². Situé en banlieue, il sera accessible en métro. 

Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page Facebook de l'évènement.