Photo en Une : © Danya Ensing


Quentin Mourier, architecte et doctorant du laboratoire de recherche de l’École d’Architecture de Versailles, a consacré sa thèse à la ville de Detroit avant de disparaitre tragiquement dans les attentats du 13 novembre 2015 au Bataclan. L’association Learning From Detroit s’inspire alors de ses travaux inachevés et se donne deux objectifs : la communication des recherches de Quentin et la production de nouveaux axes de réflexion et de propositions pratiques pour promouvoir et créer un espace solidaire et hospitalier au sein de territoires urbains. 

L’association et la Maison de l’Architecture présentent donc Detroit | Hospitalités en résistance : une série d’interviews et une lecture musicale qui mettent toutes en lumière l’histoire urbaine de Detroit et ses acteurs locaux. Conçue autour de ces portraits, l’exposition démontre la générosité, la fraternité et la dimension humaine des actions qui transforment les ruines de la Motor City en un bastion de résistance citoyenne.

   À lire également
Detroit : 10 adresses pour un séjour parfait en immersion dans la capitale de la techno

Le 4 juin 2018, de 20h à 22h30, la Maison de l’Architecture en Île-de-France organise également une table ronde autour de la question de la musique et de l’agriculture, et des leviers de résistance urbaine qui construisent la ville de demain. Detroit | Entrer en résistance donne la parole aux Detroiters, puisqu’elle invite entre autres le producteur Alton Miller, cofondateur du club Music Institute à Detroit (avec Chez Damier et Georges Baker). À ses côtés débattront chercheurs et chercheuses en géographie humaine, sociologie urbaine, intelligence économique, directeurs de fermes urbaines et initiateurs de projets liant l’Île-de-France à Detroit…

Toutes les informations sur l’exposition et la table ronde sont disponibles sur le site de la Maison de l’Architecture en Île-de-France.