Photo en Une : © DR


Sorg
, beatmaker électro-hiphop originaire de Besançon, s’est associé avec plusieurs EHPAD de Montbéliard, les SMAc La Poudrière de Belfort et Le Moloco d’Audincourt et l’Hôpital Nord-Franche-Comté, pour organiser un projet participatif initiant les résidents de ces lieux de retraite à la musique électronique. L’artiste était déjà intervenu lors de projets similaires auprès de détenus dans des maisons d’arrêts, de jeunes dans des MJC, de lycéens et de tous petits. Mais c’est bien la première fois qu’il porte cette musique auprès d’un public inhabituel : les personnes âgées.

Ce projet, encadré par les infirmiers et animateurs de ces structures, a des effets très bénéfiques sur la pathologie ou la démence des résidents : valorisation de l’estime de soi, spontanéité et créativité sont de très bons remèdes contre la dépression suscitée par les maladies neurodégénératives.

Après leur avoir fait identifier des sons familiers (bruits domestiques, bruits de ville, d’usine), Sorg amène les résidents à manipuler les outils ludiques et faciles d’utilisations que sont les electro pads et les tablettes numériques pour recréer une musique originale associant ces bruits à des musiques populaires. Ces ateliers se termineront par un concert avec tous les participants, organisé à l’EHPAD de Pont-de-Roide le 26 juin 2018.

   A lire également :
Dijon : un collectif électronique investit une maison de retraite