Photo en Une : © Daniel Adhami


Producteur français de house, jazz et hip-hop, Neue Grafik se dit « conceptuel » et aime naviguer entre les styles et les genres de musique, s’adonnant parfois même à la soul ou au funk. Fondateur du label Vertv (prononcé "vertu") avec ses compatriotes Hybu et EVANS, il distribue des releases d'artistes comme Mad Rey, avec qui il avait notamment créé – en compagnie de LB aka Labat – l'excellent projet Raheem Experience, live de house façon hip-hop avec samples à la MPC et boîtes à rythme.

   À lire également 
Qui est Raheem Expérience, le supergroupe de la nouvelle scène house française qui enflamme les clubs

Des influences, exclusivités et démos aux multiples facettes qu’il a retranscrit dans ce mix. Un podcast rendu « en retard et en pleine période de déménagement donc […] quelque chose de plutôt zen cette fois-ci », nous dit-il. Mais reconnaissable entre mille et à l’image de ses anciens EP, comme ROY, sortie par le label Beat X Changers ou encore le divin maxi Innervision sorti sur le célèbre label Rhythm Section International de Bradley Zero. Il partagera d'ailleurs l'affiche avec ce dernier le temps d'une soirée au Badaboum, le 1er juin prochain.

Impossible de le placer dans une seule et même case. Pour catégoriser Neue Grafik, il en faudrait mille. C'est tout un paradoxe que ce mix crée, dans lequel on peut retrouver à la fois des instrumentales digne d’une production de J-Dilla, ou un court solo de piano aux airs d’un Glenn Gould audacieux qu’on aurait voulu entendre durer des heures. Des machines et des instruments, sans cette catégorie "house" qui collait à la peau de Fred Bwelle – de son vrai nom – et qui se ressent moins dans ce mix qui promet un réveil en douceur ou un afterwork aux odeurs de vin rouge à en oublier sa journée de travail.