La musique électronique prend peu à peu la place qui lui était destinée dans le paysage éducatif. Récemment, c'est le conservatoire d'Amsterdam qui intégrait à son enseignement des cours de DJing. C’est maintenant dans les collèges du Royaume-Uni que l'on formera peut-être le prochain Carl Cox. Si les ateliers de DJing existaient déjà dans certains établissements depuis quelques années, ils pourront désormais être intégrés à l'option "musique" du GSCE. Une façon pour celle-ci de séduire la jeunesse d'aujourd'hui, puisqu'elle attirait seulement un élève sur vingt en 2015. L'AQA (l’alliance d’évaluation et de qualification) précise avoir intégré ce programme dans le cursus afin de prendre en compte les dernières évolutions des technologies musicales, et d'étudier les « artistes et compositeurs qui ont écrit des œuvres dans ce format. » Si certains ont gardé de mauvais souvenirs de leurs cacophoniques cours de flute, cela risque de changer pour les générations à venir. 

L’engouement autour de cette nouvelle matière a poussé la BBC à en parler dans un court reportage, où un élève enthousiaste, tout apprêté dans son uniforme scolaire, raconte que le mix est « l’une de [ses] plus grandes passions. » Deux DJ's-instructeurs affirment à leur tour que ce cours leur a permis de reconnecter avec des élèves qui se trouvaient en difficulté en "abordant la musique qu'ils connaissent."