Photo en Une : © B. Monginoux


Avec près d'un million de visiteurs par édition, Nuit Blanche fait la part belle à la création contemporaine. Alors que les artistes qui prendront part à l'évènement n'ont pas encore été annoncés par Gaël Charbau, commissaire d'exposition et directeur artistique de l'édition 2018, la Mairie de Paris planche déjà sur de nouveaux projets. Pour 2019, la ville aimerait utiliser des parcelles de périphérique comme lieu d'exposition et de déambulation du public. L'utilisation de ces morceaux de route serait réfléchie avec la mairie de la ville de banlieue frontalière ; l'occasion d'étendre la manifestation au Grand Paris. Pour l'instant, aucune indication précise n'a été communiquée sur les tronçons concernés.

Le projet sera soumis à la préfecture d'ici à l'organisation de l'édition 2019. Nuit Blanche 2018, quant à elle, se tiendra dans la nuit du 6 au 7 octobre prochain. Les démarches laisseront peut-être de nouveau la place aux cultures électroniques, comme en 2016 avec le bal électro futuriste multidimensionnel organisé par l'agence We Love Art, durant lequel s'était notamment produit Kiasmos.

   À lire également
Nuit Blanche : les résidents de Concrete investissent le Champ-de-Mars