Photo en Une : © Make It Deep


Après 4 ans d’émissions autour de mixes, débats et discussions, plusieurs problématiques se sont dégagées pour l’équipe de Make It Deep ainsi qu’une certaine expertise. Cette constatation les a poussés à remanier leur format initial, un format de deux heures avec une première partie dédiée à l'actualité et une deuxième partie interview ou live, et de le transformer en un talk d’une heure avec des invités spécialistes des sujets afin de pouvoir confronter leur point de vue. Le but est donc de dédier cette émission exclusivement aux débats et aux réflexions qui entourent actuellement la musique électronique en France dans une approche plus critique.

Cette approche analytique et ce nouveau format d'émission incarnent l’actuelle démarche du groupe. Fondée en 2013 par Leo et Simon et située à Paris, la radio compte une multitude de programmes : projets, débats, DJ sets, performances live... Et fait même dans l'organisation de soirées, toujours dans l'optique de constituer un lieu d’expression, de débat ou de partage sur le sujet des musiques électroniques. Les émissions sont principalement diffusées sur SoundCloud, mais aussi sur iTunes, Stitcher, iHeart Radio ou encore Acast. Souvent plus connus pour les évènements qu’ils organisent, ils respectent néanmoins une démarche propre et importante à leurs yeux sur l’analyse complexifiée du mouvement autour des points essentiels, culturels et actuels.

Parmi les éléments déjà traités, un débat sur l’avenir de la presse musicale dans ce domaine, sur le retour du vinyle, sur la place des arts numériques dans l’univers des musiques électroniques ou encore sur les nouveaux enjeux de la culture club française. Ils aborderont prochainement le sujet du festival, du point de vue de sa constitution, de son fonctionnement et de son économie, mais également la remise en question de la place du livestream en France.

Dans cette optique, l'équipe a diffusé son dernier podcast sur la professionnalisation de la musique électronique avec pour invités Tommy Vaudecrane, le président de Technopol et Olivier Pellerin, coauteur de l’étude sur l’économie de la musique électronique en France en 2016. Ce podcast évoque plusieurs points essentiels, tels que l’économie du genre, son besoin de formation et d’institutionnalisation. Make it Deep affirme à ce sujet : « Je pense qu’il faut assumer de vouloir en vivre et de rendre service à ce qu’on aime en lui permettant de s’épanouir pleinement, et de nourrir toute une culture. »

« Même pour nos évènements, notre démarche est plus culturelle que festive. » Ainsi la radio s’affirme et se révèle à travers son nouveau format d’émission, à la recherche d’une analyse complexifiée et actuelle de la musique électronique. Vous pourrez retrouver les podcasts sur la page Soundcloud de Make It Deep. Sinon, rendez-vous pour leur prochaine soirée le 18 mai au Djoon, qui aura pour thème le Brésil.