Photo en Une : © Kevin Lake


Dans ce podcast, Josey Rebelle nous parle de ses influences musicales et nous les partage à travers une sélection riche et éclectique. L’artiste britannique, résidente sur les ondes de Rinse FM et à l'affiche des prochaines Nuits sonores, est connue pour son immense culture de la musique et ses goûts variés. C'est donc tout naturellement que la DJ a accepté de se prêter au jeu des NS Talks, l'émission du festival qui donne la parole aux artistes. Josey nous trace alors son parcours musical, morceau par morceau, de l’enfance à sa vie d’adulte. Zouk, soul, reggae, hip-hop, house, jungle, techno... Josey Rebelle dépeint un tableau de ses influences, des tubes éclectiques et inattendus avec lesquels elle a grandi.

   À lire également
Pourquoi tous les grands festivals s’arrachent Josey Rebelle, la DJ phare de Rinse FM

De cet univers intime, elle nous raconte d’abord avec nostalgie son enfance et le reggae, avec le morceau « Black Magic Woman » de Dennis Brown. Elle poursuit son épopée musicale en évoquant sa rencontre avec la soul, et diffuse l’un des morceaux phares de Loose Ends : « The Sweetest Pain ». Son obsession pour les musiques électroniques et la rave arrivera plus tard, quand son frère la confronte au hip-hop, à la techno et à la house via Warp Records, R & S, L.I.E.S. Records... « Je lui dois toute ma carrière de DJ », précise Josey, avant de lâcher le mythique "Track 4" de LFO, sorti sur Warp. Elle évoque également au cours de ce talk les raisons de sa passion pour la musique engagée, le hip-hop et break, avec Public Ennemy pour premier modèle. Josey Rebelle termine son histoire avec deux morceaux de jungle, parmi eux « Spiritual Aura » par DJ Rap. Ce genre incarne alors pour elle une forme d’aboutissement de son parcours vers sa vie d’adulte. 

Rendez-vous à Lyon, du 6 au 13 mai, pour (re)découvrir Josey Rebelle au festival Nuits sonores.