Photo en Une : © Morgan Link


En une seule édition, le Millésime a réussi à convaincre le public girondin. Dirigé d’une main de fer par les associations Art Scenik et Hangar A – habituées des clubs de la région –, la direction artistique s’oriente du côté des musiques dites « underground » et « alternatives ». Hardtek, hardcore, trance, dub, raggatek… Tant de genres représentés sur trois scènes, loin des classiques techno et house qui se reproduisent toute l’année dans le monde entier. Et si la hard music n’est pas non plus en reste dans l’Hexagone, le festival se démarque des autres évènements du genre par une identité visuelle forte et des scénographies spectaculaires pour immerger complètement le public.

En musique, l’équipe du Millésime fait appel à des valeurs sures de la scène électronique française et européenne. Sur la scène rave, l’on retrouvera l’éternel Manu Le Malin, qui fera parler sa dextérité vinyl only pour un voyage cosmique sous des kicks incessants. Le vétéran français du hardcore sera bien entouré par la relève européenne, comme Jacidorex, jeune producteur bruxellois, ou les deux Parisiens Mayeul et JKS, habitués à retourner les soirées Fée Croquer de la capitale sur fond de techno industrielle agressive et mélodies acides. Sur la scène soundsystem, Millésime aura l’honneur de célébrer les 20 ans d’Arakneed, collectif bordelais qui sévit sur les raves de la région avec son araignée mécanique en guise de scénographie. Le lendemain, ce sont d’autres anciens – européens cette fois-ci – qui occuperont la place : les familles Heretik System et Spiral Tribe. Place qu'ils partageront aussi avec la nouvelle génération de la hard music, incarnée par les crews Fant4stik et M4lefik. Une scène dub et raggatek sera également mise en place, menée par le fer-de-lance du genre Vandal. Et pour les férus de trance, le Millésime vous donne rendez-vous sur la scène dédiée en compagnie de Protonica, Azax et Arjuna – entre autres.

Chaque scène aura son décor dédié ainsi que ses jeux de lumière et shows laser, animés par des collectifs Français tels que Alive et Kraken Krew, mais aussi tout droit venus d’Ibiza comme WOW déco, qui s’occuperont notamment de la scène trance. Des projections vidéo sur grand écran sont également prévues pour accompagner le décor et la musique. Une troupe de spectacles sera présente pour animer la scène rave, le samedi, avec des échassiers et jongleurs. Et pour une expérience encore plus immersive, le festival met à disposition un camping gratuit à quelques pas du site.

Pour plus d’informations sur la programmation complète et la billetterie, rendez-vous sur le site du Millésime Festival.