Photo en Une : © DR

Pitchfork rapporte que l'entreprise Rebeat Innovation aurait reçu un financement de la hauteur de 4,8 millions de dollars pour la création d’une technologie de vinyle HD qui pourrait être disponible « dans les magasins dès 2019 », selon le fondateur et PDG de Rebeat, Günter Loibl.

Les nouveaux disques vinyles haute définition, tels qu'ils sont présentés sur le site Web de Rebeat, permettraient de stocker 30% de musique en plus sur du vinyle, avec des volumes plus élevés et une meilleure qualité sonore dans l'ensemble. Ils seront également rétrocompatibles, soit parfaitement opérationnels sur tout type de platine. Les enregistrements se font avec une machine laser spéciale qui inscrit une « carte topographique » tridimensionnelle sur la matrice et qui enfonce ensuite les rainures dans le disque. Ces innovations impliqueraient également un temps de conception réduit de 60%, ce qui pourrait permettre de rétablir un équilibre de production entre petit et gros labels, et de répondre à leurs commandes de façon plus aisée et conséquente.

   À lire également
Le vinyle haute définition, bientôt une réalité ?

Günter Loibl et Rebeat Innovation prévoient même de faire une apparition officielle à la conférence B2B Making Vinyl à Detroit. « Notre objectif est de présenter officiellement nos timbres d'essai lors de la conférence et de se faire connaître, précise le PDG de Rebeat Innovation. Ensuite, il faudra encore huit mois pour faire tous les ajustements, pour une apparition sur le marché prévue en 2019. » À l’époque où le vinyle continue de (re)grimper les échelons du support d'écoute préféré des audiophiles et où les nouvelles technologies se développent promptement, cette innovation initiée par Rebeat pourrait être le début d’un véritable tournant pour l’industrie musicale.