Photo en Une : © D.R.

Avec I Feel it Coming et Starboy, The Weeknd avait déjà signé deux énormes tubes en collaboration avec les Daft Punk. Le casting grossit encore sur ce nouvel EP. Dès le morceau d'ouverture, c'est Nicolas Jaar que l'on retrouve crédité à l'écriture avec une ligne de piano samplée de "Killing Time", un track du second LP du producteur américano-chilien. Skrillex signe une instru UK garage toute en finesse sur "Wasted Times" (l'époque brostep est décidément bien loin), tandis que Gesaffelstein apporte sa touche sur "I Was Never There" et "Hurt You", rejoint sur le second par Guy-Manuel de Homem-Christo. 

Les producteurs électroniques risquent de truster les charts pendant les semaines à venir. En 2017, The Weeknd entrait dans le livre Guinness des records pour avoir passé le plus de semaines consécutives dans le top Hot 100 de Billboard, dans la catégorie "Solo Male Artists". Ses deux derniers albums, Beauty Behind the Madness et Starboy, ont aussi chacun décroché un Grammy Award.