Photo en Une : © D.R.

Avec KissKissBankBank

Sortir un album ? Avec la numérisation de la musique et l’essor des plateformes type Bandcamp, tout un chacun peut s’y essayer sans grand effort, et à moindres frais. Mais enregistrer des morceaux sans créer un univers ambitieux autour, très peu pour Giac et Tepat. Fin 2016, les deux membres du duo You Man éditent leur premier album Spectrum of Love sur Alpage Records. Alors que les morceaux sont déjà partis au mastering, ils décident néanmoins de lancer une campagne de financement participatif. L’argent récolté devait servir à affirmer, étendre leur vision via de multiples supports : faire d’un album autre chose qu’un simple disque, en somme, et se développer en tant qu'artistes. Ils reviennent sur cette expérience et donnent 5 bonnes raisons de choisir le financement participatif (au-delà du financement).

   À lire également
You Man : le duo de Calais offre son nouvel album et un mini-jeu musical

Créer des formats totalement atypiques

"Le financement nous a permis de créer une pochette holographique, des bracelets, des stickers… Plein de choses. On a pu concrétiser des idées originales dont on discutait souvent, comme cacher des disques pour organiser une chasse aux vinyles. On a aussi communiqué sur le fait que nous allions développer des jeux vidéos, et lorsque l’album est sorti nous avons pu organiser une exposition avec des installations, des caméras Kinect… Le label n'aurait pas pu assumer ça seul."

(Re)prendre confiance

"Le crowdfunding nous a ramené énormément de bons retours, il a créé un canal d’échange avec le public. C’est encourageant, on se dit qu’il y a tous ces gens-là qui croient en nous, et qu’il faut qu’on y aille vraiment. On a recommandé ça à plusieurs autres groupes qui avaient des problèmes de financement, mais aussi d’énergie."

S’ouvrir aux autres

"Nous avons été forcés de communiquer sur la campagne, de parler du projet autour de nous. C’est nous qui devions démarcher les gens en premier lieu, et ça nous a amenés à parler de notre musique avec notre famille, avec tout notre cercle d’amis. On ne l’aurait jamais fait autrement, avant c’était quelque chose que l’on gardait plutôt pour nous."

Mieux cerner son projet

"Comme on réclame de l’argent, on devient plus exigeants et sérieux avec le projet. Le dossier à envoyer pour le crowdfunding est assez costaud, il fallait rédiger une présentation, réfléchir à des contreparties… ça nous a forcés à être carrés, à cerner le projet en nous demandant ce qu’il représentait vraiment."

Rencontrer son public

"Les contreparties nous ont amenés à rencontrer pas mal de gens. Il y avait notamment des places de concert et cette fameuse chasse aux vinyles cachés dans la ville. On indiquait la position à la personne qui avait choisi cette contrepartie, mais des fois les disques avaient déjà été trouvés ! Ça a donné des situations assez marrantes et créé une vraie connexion."

You Man sera en concert à la nocturne FLV Lab de la Fondation Louis Vuitton à Paris le 6 avril prochain, et présentera à l'occasion sa dernière installation interactive.