Photo en Une : © Tomorrowland

30 000 festivaliers à 1 800 m d'altitude, pour 3 jours de musiques électroniques au coeur des Alpes : voici la promesse du Tomorrowland Winter, dont la tenue a été annoncée via un communiqué de la région Auvergne-Rhône-Alpes ce vendredi. Une nouvelle accompagnée d'une enveloppe de subventions bien garnie : 400 000 €. Un montant qui n'a pas manqué de soulever des interrogations quant à la nécessité de financer à telle hauteur ce festival international, dont le chiffre d'affaires s'élèverait à 25 millions d'euros. Le Petit Bulletin va même plus loin, suggérant un possible clientélisme en pointant la proximité du maire de l'Alpe d'Huez et du "conseiller montagne" de Laurent Wauquiez, président de la Région.

   À lire également
Tomorrowland : quand Derrick May, Juan Atkins et Kevin Saunderson ont vidé le dancefloor

"Tomorrowland Winter sera un évènement culturel majeur du calendrier 2019 en Auvergne-Rhône-Alpes. Cette manifestation unique à l’échelle internationale s’inscrira également dans les priorités de la politique culturelle régionale et renforcera l’attractivité de la région pour la première édition hivernale du festival", justifie pour sa part le président des Républicains dans un communiqué.

Le festival investira la totalité du domaine skiable de l'Alpe d'Huez, promesse de scènes dignes des décors spectaculaires de l'édition de Boom. D'autant que l'équipe belge de Tomorrowland supervisera de A à Z cette excursion française. Le site indique que le village de la station sera exclusivement accessible aux festivaliers durant la tenue de l'évènement. L'expérience promet d'être intense, puisque seuls des "packages" (de 7 et 4 jours, à partir de 825€ et 675€ respectivement) seront proposés, au lieu de pass journaliers. Ces formules all inclusive incluront le transport, le logement et des forfaits de ski. 

Pour ne pas manquer l'annonce des premiers artistes et l'ouverture de la billetterie, rendez-vous sur la page Facebook de l'évènement.