Photo en Une : © Arya - Aucard de Tours


La grand-messe tourangelle vient d'annoncer sa programmation. Et il y a déjà de quoi imaginer l'ambiance qui attendra les festivaliers pendant les cinq jours que concoctent les organisateurs de Radio Béton, qui organisent aussi le festival davantage tourné vers la musique électronique, Rock the House.

À commencer par Ann Clue, que l'on retrouve régulièrement aux côtés de Boris Brejcha – avec qui elle a cofondé le label Fcking Serious. L'Allemande, qui arpente les dancefloors du monde entier, apporte une touche très personnelle à la techno minimale, ce qui s'explique par son parcours musical riche, mais tourné assez tardivement vers la musique électronique. Deep et dure, expérimentale et entêtante, mélodique ou acid, la musique de la productrice en surprendra plus d'un.

À la rencontre du dub, le hip-hop et la bass music, les quatre mousquetaires de Stand High Patrol seront aussi de la partie. Connu sur tout le continent, ils ont commencé par forger leur style si particulier intitulé dubadub dans les bars de Bretagne, avant de connaître le succès sur la scène britannique. Forts de 17 ans de carrière, ils viendront jouer un DJ set pensé pour la danse.

Autre quatuor électronique, celui de Contrefaçon (écrivez CTRFÇN). Aussi bons en production musicale qu'en réalisation, les Parisiens ont déjà sorti un EP intitulé dans lequel chaque clip est réalisé avec une grande maîtrise. Musicalement, on y retrouve des inspirations de la french touch, mais dans une atmosphère sombre et dérangeante, même si leurs derniers morceaux s'autorisent à effleurer le rap ou la hard music. Leur site officiel, magnifiquement réalisé à l'instar des effets spéciaux de leurs vidéos, donne un bon aperçu de ce dont ils sont capables.

À noter également la présence du producteur Spoek Mathambo, membre du groupe Batuk, qui représente le futur de la house sud-africaine, mais aussi l'égérie du voguing parisien Kiddy Smile. L'afro noise sera au rendez-vous avec le groupe 10LEC6, dont Trax avait fait l'interview, et au sein duquel officie Jess – qui nous avait également gratifié d'un podcast en forme de voyage dans le berceau de l'humanité. Enfin, le jeune Perturbator, qui a participé à la bande-son du jeu vidéo indépendant à succès Hotline Miami, viendra jouer de la synthwave sombre.

Au rayon acoustique, le festival est aussi déjà bien parti avec les $heriff, un des groupes de punk français à la carrière la plus riche, mais aussi la pop du jeune groupe Concrete Knives qui arpente déjà les festivals d'Europe. Sans oublier Frankie & The Witch Fingers, qui viennent tout droit des USA pour jouer leur rock psyché. Le rap américain est également bien représenté, avec Talib Kweli et Onyx.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site d'Aucard où la billetterie est ouverte.

La programmation complète :

Girls In Hawaii - Les Sheriffs - Triggerfinger 
Stand High Patrol Dj set - Concrete Knives - Ann Clue Sopico - Contrefaçon  - It It Anita - Bhale Bacce Crew Sound System ft Marina P - Equipe de Foot - Frankie & The Witch Fingers - Joey Le Soldat - Thé Vanille - VSSVD - BaDaDa - Talib Kweli - Onyx - Perturbator - Moodoïd - Spoek Mathambo - Golden Dawn Arkestra - Kiddy Smile - Ecca Vandal - 10LEC6 - Moaning - King Salami & The Cumberland 3 - Weird Omen - YachtClub - The Scaners - Angle Mort & Clignotant - Mathem & Tricks