Photo en Une : © Théâtre Montansier


Pour sa deuxième édition, le festival ElectroChic, créé à l'initiative de l'Onde – théâtre et centre d'art de Vélizy-Villacoublay – et de la ville de Versailles, propose trois jours riches en événements entre concerts, DJ sets, projections, ateliers et tremplin-jeune. Ancré sur son territoire, le festival veut mettre à l'honneur les collectifs et les professionnels de l'electro-pop originaires de l'agglomération versaillaise, tout en attirant également des artistes internationaux.

Commençons par la fin avec la soirée du samedi 17 mars, où trois pointures internationales de la house se succéderont. ElectroChic a invité pour nous le légendaire Kenny Dope, pionnier de la house made in NY, qui saura certainement nous régaler avec un mix early house teinté de musique pop des années 90. On se tournera ensuite du côté de Chicago avec Roy Davis Jr, qui retournera le dancefloor grâce à son style funky, qu'il décrit lui-même comme de la « soul electrica ». Pour finir, le duo Detroit Swindle saura continuer sur cette piste avec un set house à la croisée des chemins, entre les sonorités hip-hop de la Motown et des mélodies plus disco.

Avant de faire trembler le sol royal et de vous croire divin – sur la piste de danse – ne manquez pas les autres événements proposés par ElectroChic. Si les concerts des figures actuelles de l'electro-pop L'Impératrice et Saint Michel sont déjà complets, il n'est pas trop tard pour la « Soirée Bazar électronique » du vendredi 16 mars, qui réunit une sélection très pointue d'artistes. La musique électronique se combinera au cinéma japonais avec le live d'Arsenal Music DANCE! DANCE! DANCE!, qui vous fera plonger dans un trip visuel et technoïde. Chapelier fou saura également captiver le public avec un live multi-instrumental, où la guitare et le violon côtoient les sons électroniques. Continuez à voyager et laissez vous guider par les deux frères serbes formant le duo Pandorum, adeptes de la drum'n'bass et d'une techno proche du hardcore. Enfin, Roman Poncet s'appliquera, comme depuis 5 ans, à travers ses multiples projets avec DJ Deep et en solo, à délivrer un set techno pointu.

Avant ces concerts, vous pourrez chiner quelques vinyles pendant les ventes organisées par Deep Corner et découvrir les stands de labels électro. Pour finir, si vous êtes amateurs.rices ou simplement musiciens.iennes, vous pourrez voter lors du tremplin-jeune. Jeudi 15 mars, à 20h30, 5 jeunes artistes et groupes vont présenter leurs créations et le.a vainqueur.e sera programmé.ée à l'ElectroChic 2019 ! Sans oublier les afters, les workshops – dont un animé par Saint Michel – et les conférences autour de la musique électronique.

Pour plus d'informations sur le festival, vous pouvez parcourir le site d'ElectroChic.