Photo en Une : © Mad Rey

Depuis quelques années, Mad Rey est devenu l'une des figures de la scène house française. Grâce à plusieurs sorties sur le label D.KO Records, le producteur s’est imposé comme un homme qui compte. Son EP « Quartier Sex », sorti en 2014, est passé au statut de référence dans les discographies house. Lorsqu’il mixe, Mad Rey cherche toujours à truffer ses sets de samples et de clins d’oeil à ses racines hip-hop, pour un résultat qui ne laisse jamais personne indifférent. C’est la même chose pour le mix de plus d’une heure que nous a livré le DJ français.

« Par ce mix, je voulais exprimer une facette de mon projet club de ces derniers mois, avec des vieux morceaux, des tracks qui sortent bientôt et des unreleased. » Eclectisme, c’est bien le mot qui correspond quand on évoque ce set bien évolutif, enregistré en one shot à Paris. Il démarre sur des sonorités plutôt profondes et dub, avant d’embrayer sur un rythme plus marqué. Mad Rey s’est même fait plaisir sur la fin du set avec des sonorités acid et breakée. Le producteur français n’a pas hésité à puiser dans toute sa discographie pour arriver à ce résultat final. « Il y a une partie de ma production brute, des recherches, des brouillons, des dub, et puis des choses plus abouties, et plus deep aussi. Je joue aussi quelques vieux disques trouvés dans ma collection magique et quelques extraits de documents d’archives. »

En constante évolution musicale, Mad Rey tire ses influences de son (riche) quotidien. « Les animaux, les bandits, la météo, la technologie, les mathématiques, les vibes dans le métro, la danse, les fêtes, le sound system, mes amis, mes lectures, la beuh, mais aussi les bons films, le rap et les rêves m'influencent et m'inspirent. » L'artiste nous révèle même que ses nombreux voyages en Angleterre ont conditionné sa façon actuelle d’aborder la musique. « Je me sens de plus en plus proche de la culture anglaise, de par quelques allers-retours, quelques teufs, mais aussi par la puissance de leur diversité musicale. L'impact est inévitable. »

Le 3 mars dernier, Mad Rey a sorti son EP « L’orage » sur le label Rekids de Radioslave. Quid de l'avenir ? Il mixera à la prochaine Club Trax pour célébrer la release de son nouveau projet U.M.A. sur Promesses. Rendez-vous le 28 avril à Paris, sous la grande verrière de la Rotonde Stalingrad.