Photo en Une : © DR


Après deux premières éditions couronnées de succès qui auront vu défiler Oliver Heldens, Ben Klock, ou encore Pendulum, The Great Wall Run Festival fera une nouvelle fois gronder les basses sur la seule construction humaine visible depuis l'espace. Après une course à pied de 5 kilomètres pour se mettre en jambe – elle pourra être parcourue en marchant pour les moins valeureux –, le public rejoindra les festivités à Simataï. Cette section de la Grande Muraille, située au nord du comté de Miyun à 120 kilométres au nord-est de Beijing, avait déjà accueilli un certain nombre de raves à la fin des années 90 et au début des années 2000, avant que les autorités n'y mettent un terme.

Conscients du potentiel de ce lieu au cadre unique et époustouflant, les organisateurs prévoient une troisième édition prometteuse, puisque l'on sait d'ores et déjà que la figure de proue de la techno russe Nina Kraviz sera de la partie pour sa première date chinoise. Tout comme les producteurs allemands Recondite, qui présentera son dernier live audiovisuel A/V, et Dixon, qui fera vibrer les festivaliers avec son univers allant de la deep house à la melodic techno ; le boss du label Innervisions présentera d'ailleurs un set spécial pour le coucher du soleil. Les artistes locaux ne seront pas non plus oubliés : on pourra compter sur la présence d'Ou Yang, chef de file de la nouvelle scène techno chinoise, Huang Weiwei, régulier des clubs de Beijing depuis les années 90, et Shen Yue, féru de deep house. La programmation n'est pour l'instant pas complète, mais annonce la couleur d'un festival qu'il faut avoir fait une fois dans sa vie.

Ben Klock au Great Wall Festival 2017

Toutes les informations et la billetterie sont à consulter en ligne sur le site de The Great Wall Festival.