Photo en Une : © Red Bull Studios

Low Jack, c'est avant tout une techno qui sévit autour du globe avec des signatures sur L.I.E.S. Records ou Modern Love. Habitué des clubs de l'Hexagone, le DJ a l'habitude de sévir à coup de sélections pointue, résultat d'un digging acharné et constant qu'il n'hésite pas à nous faire partager lors de ses résidences sur Rinse France. Son attirance pour la musique dancehall, le reggaeton et la rencontre des genres le poussera à s'intéresser à la scène, et à nous y plonger lors de mixes diffusés sur la webradio.

Jean Carval et Low Jack, fondateurs du label Gravats, partagent une obsession commune pour « diverses formes de dancehall, allant du reggaeton au digital reggae à l’esprit 80’s (porté par Prince, Jazzbo ou Wackies) ». Low Jack commence à explorer le genre en remixant Eric  Copeland, producteur expérimental de renom sur L.I.E.S Records, et Étienne Jaumet, moitié de Zombie Zombie et signé sur Versatile Records. L’année dernière, il collabore avec le producteur jamaïcain Time Cow, membre d’Equiknoxx. Ils produisent alors une mixtape sortie depuis sur Bokeh VersionsLow Jack produit même en janvier un podcast pour Rinse UK, dans lequel il explore encore un peu plus le future dancehall et toutes les formes de musiques électroniques dont il s’inspire.

   "À lire également" 
Le label Gravats met à l'honneur les musiques extrêmes vendredi près de Paris

En attendant la soirée au Trabendo, Low Jack nous dévoile une playlist de ses tracks du moment, diablement futuristes et hybrides. 

Kamixlo - QUATROQUATROQUATRO+DOSDOSDOS

« Kamixlo est le fondateur de Bala Club, une teuf du sud de Londres qui mélange gabber, reggaeton et musique industrielle. En 2016, son maxi sur Codes, sous-division du label PAN de Bill Kouligas, m’avait bien bluffé. Ce track est un edit gratos qu’il file sur son SoundCloud. Je kiffe la dimension super simple et fonctionnelle du truc, c’est mon intro de set du moment. »

ROZZMA - X_X ABYUSIF

« Big up à Hervé d'Acid Arab pour la découverte. Rozzma est un MC originaire du Caire, et il produit lui-même ses propres beats. Le morceau choisi fait 17 minutes et est co-réalisé avec Abyusif, un gros nom de la trap actuelle du Caire. Les deux mans sont proches de ZULI, un Égyptien lui aussi, qui est signé sur UIQ, le label de Lee Gamble. Ils ont un son très actuel et particulier, hyper synthétique mais rugueux, où ils déconstruisent la trap égyptienne en puisant dans d’autres genres méga variés comme la Jungle, le Metal et l’IDM 90s. »

Simo Cell - Feel Di Kouala Vybz

« S’il ne fallait citer qu’un français chaud en ce moment, il y a comme une grosse évidence : Simo Cell. On discute pas mal ensemble de productions club influencées par le dancehall ou imprégnées de tics issus du digi-raggae. Simon a brillamment réussi l’exercice sur ce track, extrait de son dernier EP Pour Le Club. »

Shokryme & FRISCO - DROP (Prod. Equiknoxx Music)

« Impossible de faire l’impasse sur Equiknoxx si on parle de dancehall actuel. Equiknoxx est un crew de producteurs jamaïcains, dont deux de ces membres, Gavsborg et Tim Cow, ont sorti récemment des albums instrumentaux sur le label de Demdike Stare. À côté de ça, ils sont constamment en studio à Kingston et produisent des MCs locaux comme Shokryme, Frisco et Shanique Marie. On est hyper chauds de les accueillir pour leur première date française. »

Bad Gyal - FIEBRE (Prod. King Doudou)

« C’est Clara! qui m’a fait découvrir Bad Gyal. Une MC espagnole de Barcelone qui met hyper en avant le fait qu’elle ne fait pas du reggaeton, un genre clairement attaché à Porto Rico. Au contraire, elle est très attachée à un encrage local espagnol et revendique à fond de faire un dancehall chanté en catalan. Ce qui caractérise le son de Bad Gyal, c’est aussi l’utilisation ultra abusive de l’autotune. J’ai découvert bien après que "Fiebre" est produit par King Doudou. Un producteur lyonnais qu’on a commencé à suivre pas mal avec Gravats depuis. »

Ms Nina - Pastillas (Prod. King Doudou)

« Une autre chanteuse issue de la scène dancehall barcelonaise, et encore King Doudou au beat. Clairement, c’est un des producteurs français qui m’excite le plus en ce moment. D’ailleurs, je me suis rendu compte que j’écoutais depuis un bail un track du Crew 667 (collectif de rappeurs lyonnais) qui s’avère aussi être produit par King Doudou, gros hasard. J’en sais peu sur lui, mais à ce que j’ai pu capter, il a un lien direct avec l’Amérique latine, d’où ses connexions évidentes avec la trap espagnole notamment. »

JLZ X Lycoz - Amar, Amei

« Lycox m’a mis une claque à Unsound 2017, c’est d’ailleurs là que j’ai appris qu’il était franco-portugais. On est rentré à Paris avec Jean Carval (co-fondateur de Gravats) avec l’obsession de le programmer à une teuf du label. Il est signé sur Príncipe, un label de Lisbonne dont la plupart des artistes sont des Portugais originaires d’Angola et du Cap Vert. Ils font une musique de club hyper spontanée et intuitive, un peu en vase clos. Ça donne une sorte de Kuduro bien débile, mais hyper inventif. Il va clôturer, vendredi, la soirée au Trabendo, juste après le live d'Equiknoxx, et ça risque d’être bien vénère. »

CAPLETON - NUH KNOW DEM (Prod. CASPA PRODUCTIONS)

« Gros riddim de Caspa Productions découvert via Felix Hall, un jeune DJ de Londres affilié à The Trilogy Tapes et NTS. Ses shows radios sont une source infinie pour se tenir au fait des productions de dancehall contemporaines. »

Clara! & DJ Coquelin - Reggaeton Signatures

« On a sorti en 2016 un mix 100% reggaeton de Clara!, inspiré par la musique qu’elle écoutait adolescente, en Galice. Ici elle est associée à DJ David Coquelin (du collectif PRR! PRR!) où ils ont compilé des amorces, skits et intros de reggaeton, pour créer une sorte de méga mix, façon cut-out, de 3 minutes. Outil bien chanmé pour des shows radio, que j’ai d’ailleurs bien rincé à Rinse ou LYL Radio. »

Kelman Duran - 1984, PRIMERO, ULTIMO

« Mon préféré pour la fin. L’année dernière pourrait se résumer à juste ça : Kelman Duran et Bad Gyal. Big up à Coni, les Collapsing Market et Bambounou. »

Le soir de la Chandeleur, le Trabendo sera le théâtre d’un live du duo Equiknoxx, en featuring avec Shanique Marie. Jouera ensuite le Portugais DJ Lycox, avant de laisser sa place aux membres du label Editions Gravats Blak Zone Myth Chant (en live), Clara! et Low Jack.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page Facebook de l’évènement