Photo en Une : © Universal Audio


Elle est portable, munie de deux préamplis micro Unison internes et équipée d’une foule de plug-ins. La nouvelle interface audio Arrow constitue un tout-en-un idéal pour les producteurs qui souhaitent ajouter voix et instruments à leurs morceaux, avec une qualité studio et une latence minimale. Le tout alimenté par un port Thunderbolt 3, qui permet de relier la machine à des ordinateurs Mac ou Windows sans besoin d'accéder à une prise électrique.

Pour se démarquer, Arrow s'équipe d'un processeur UAD-2 Solo Core qui procure à la machine toute la puissance nécessaire au traitement des pistes et échantillons pour une latence réduite au minimum possible. La technologie Unison incluse vient s'ajouter à la banque de plug-ins UAD déjà présente, avec une multitude de préamplis à lampes ou transformateurs Marshall, Fender ou Neve – notamment les préamplis à lampes UA 610-B et Marshall® Plexi Classic, sans oublier une émulation du filtre Moog. Le tout pour un traitement sonore digne des versions physiques de ces amplis, utilisés et encensés par des artistes de la scène internationale tels que Kendrick Lamar, Coldplay, Dr. Dre... De quoi ravir les producteurs multitâches qui voudraient se lancer dans la production à la Jacques ou à la James Blake. La machine coûte 499€ et permet aux producteurs amateurs de « construire leurs morceaux couche par couche », dans le sillage des plus grands.

Pour plus d'informations ou vous procurer cette interface son, rendez-vous sur le site d'Universal Audio.