Photo en Une : © Rex Club


30 ans déjà. Les plus anciens fidèles du club se souviendront de la première soirée Jungle, initiatrice des musiques électroniques au Rex, racontée dans le dernier numéro de Trax. Une fête qui changera la donne au Rex, transformant peu à peu la boite en temple de la techno/house à Paris. C’est cette histoire que le Rex compte célébrer, en invitant celles et ceux qui ont fait de son DJ booth l'un des plus prisés d'Europe. « Rappeler, transmettre, informer le public sur les fondations, les origines de ce "raz de marée" culturel que sont les "musiques électroniques"... Tel est le but de ces soirées », détaille leur communiqué.

Tout au long de l’année, le Rex organisera donc un défilé d'excellents DJ's. Vendredi 9 mars, c’est BTRAX qui est en charge d’une date spéciale 30 ans, en invitant Extrawelt, déjà passé par la case Rex notamment lors d'une soirée éponyme, Präri, jeune DJ français habitué du club, et Ben Men, résident des soirées BTRAX. Le 16 mars, Daniel Avery s’occupera de faire trembler les murs lors d’un all night long essoufflant. Le 29 mars, retour aux sources pour le papa de la techno française : Laurent Garnier invite Scan X et un secret guest, pour une soirée du jeudi qui rappellera probablement les belles heures des résidences Wake Up! aux anciens. Le label Skryptöm sera l’invité de marque du 6 avril, pour un line-up sombre et musclé : Rødhåd, et bien évidemment Electric Rescue, patron dudit label et de ses résidences. Le 14 avril, l’on pourra se reposer de la grosse techno, en profitant de l’excellence de la micro house roumaine pour un all night long du duo Praslesh, alias Raresh et Praslea du label [a:rpia:r]. Et finalement, le 20 avril, c'est notre couverture du numéro d'octobre, la patronne du label Lumière noire Chloé qui prendra les commandes. Et n’oublions pas les soirées emblématiques du Rex telles que les Legends, Automatik et Pure Dinosaures, sur lesquelles rien n’a encore été communiqué, mais dont le savoir-faire n'est plus à démontrer.

Nouveauté pour cette année : le programme « Hors les murs ». Le Rex sort de sa tanière au sous-sol du cinéma éponyme pour investir, cette fois-ci, d’autres lieux iconiques de la capitale. Tous les mois, un concert sera organisé en dehors du club, dans la ville, en partenariat avec la Mairie de Paris qui s’est engagée à mettre à disposition des lieux pour cette célébration. Côté programmation, une seule ligne de conduite : trois DJ’s, dont une star internationale, une star locale et un de la scène montante, se succèderont aux platines. Quelques noms ont déjà été annoncés : le 24 janvier, Lil' Louis et DJ Deep s’occuperont de faire vibrer la foule en extérieur, et le 9 février, Ben UFO et rRoxymore seront aux commandes. À noter que chacun de ces concerts exclusifs sera suivi tout naturellement d’une soirée after au Rex Club.

Pour être sûr de ne rien louper, on vous invite à vous rendre régulièrement sur la page Facebook du Rex Club pour toute annonce et information complémentaire.