Photo en Une : © Claude Lenert

Si sonorités hardcore et culture gabber sont restées pendant longtemps cantonnées aux raves et autres milieux underground, c'est avec une impulsion nouvelle que le genre revient aujourd'hui sous le feu des projecteurs. Touchant un public toujours plus large, cette face plus sombre et rapide des musiques électroniques semble vivre ses nouvelles heures de gloire, notamment grâce à ses liens de plus en plus visibles avec la scène techno actuelle. On pense notamment à la fougueuse Russe Nina Kraviz ou au Britannique Dax J, qui n'hésitent pas à faire courir le BPM à coup de tracks dévastateurs dans bon nombre de leurs derniers sets. Fervents acteur de la popularisation de la scène rave française dès ses débuts au milieu des années 90, Manu le Malin continue aujourd'hui à créer ces connexions. Du côté de la nouvelle génération, c'est le frapcore des Casual Gabberz qui redonne leurs lettres de noblesse aux kicks distordus et festifs.

Créé en 1992 par l'entreprise évènementielle ID&D et considéré comme l'un des principaux acteurs de la diffusion du mouvement en Hollande, Thunderdome est très rapidement passé du statut de festival à celui – plus important – de véritable institution médiatique en se diversifiant, en exportant ses évènements, ou en proposant de nombreuses compilations et produits dérivés. Avec quelques divergences au début des années 2000, nombreux furent les détracteurs qui crièrent à la fin du collectif et à la disparition imminente de la scène gabber.

Ces dernières années marquées au fer rouge par la révolution numérique auront cependant permis de faire renaitre les vestiges du passé. Hannibal Flynt, papi-teufeur-DJ-producteur-showman, 88 ans, collaborateur d'artistes zouk, dubstep, jazz, et même hip-hop, est un personnage à part entière (et monté de toutes pièces, diraient certains...). Ce féru de technologie et de tout ce qui touche de près ou de loin à la MAO décide donc, il y a quelques mois, d'entreprendre un minutieux travail de recherche, à l'issue duquel il collecte 1117 samples provenant des 70 et quelques disques de Thunderdome. Le Thunderdome Ultimate Samplebank donne gratuitement accès à 63 dossiers de sons entre kicks distordus, basses musclées, mélopées sinistres, et cris d'horreur. Histoire d'enfin donner à vos voisins le droit de crier au tapage diurne.

Le pack est à télécharger gratuitement sur le SoundCloud de ce maître Yoda des musiques électroniques en suivant ce lien.