Photo en Une : © Moog Music

Équipé d’un générateur de bruit blanc, de deux oscillateurs à ondes carrées et triangulaires et d’un séquenceur analogique de huit pas, le DFAM de Moog est l’outil idéal pour des séquences live. Une première version du synthétiseur avait déjà fait sensation au Moogfest 2017, à Berlin, où elle avait été présentée lors d'un workshop.

Passant aisément de pulsations rythmiques à des basses retentissantes ou des sons de cloches résonants, le DFAM est également équipé du vénérable Ladder Filter de Moog, composé d’un passe-haut et d’un passe-bas prévus pour manipuler chaque détail des fréquences jouées.

A l’inverse des plusieurs drum machines récentes, le DFAM est monophonique et ne produit qu’un seul son à la fois. Une contrainte qui ne limite pas tant les possibilités de la machine, puisque les 24 points de patch de modulation – équipés de Trigger, de contrôle de tension du VCA et de multiples decays – (ré)élargissent le champ des possibles. 

Vendu avec câbles auxiliaires pour moduler, le Drummer From Another Mother coutera 679$, – on vous laisse le découvrir en vidéo (ci-dessous) ou sur le site de Moog. Et en l’associant au Mother 32 de la même gamme, à nous les sessions live au milieu du salon. Avec un petit Theremin, peut-être ?