Photo en Une : © Guillaume Conchin

Quand Audiogenic n’est pas occupé par le Dream Nation ou avec ses artistes, le label français de hard music nous prépare de belles dates comme cette nouvelle Born To Rave. De 22h à 6h du matin, deux salles vous réservent le meilleur du hardcore, de la tribe, de la hardtek ou encore de l’industrial. Avec évidemment une flopée de visuels 3D, mapping et VJing, pour une ambiance électrique.

Si la scène française est majoritaire dans ce line-up, quelques géants européens du genre ont également répondu présent. On pense notamment à Neophyte, légende de la scène hardcore hollandaise, qui cumule plus de vingt-cinq années de carrière et qui promet de faire profiter le public de son talent. Toujours du côté du pays des tulipes, la redoutable DaY-már, artiste du label historique Masters Of Hardcore et l’une des rares figures féminines du genre, sera également aux platines. Sans oublier Dj Promo, fondateur du label Third Movement et également pilier de cette scène hollandaise.

Du côté de l’Hexagone, Audiogenic nous offre la crème de la frenchcore, en compagnie de la famille Psychik Genocide : Radium et Maissouille, nos deux vétérans, s’affronteront dans un battle explosif. Ils seront épaulés par Psiko et Adrenokrome, deux autres poulains de l’écurie Audiogenic. Et cette dernière n’oublie pas la relève, en invitant des artistes locaux de la scène de demain à jouer, tels que Throne ou Oren’s.

Côté visuel, deux crews s’occuperont de plonger la foule dans une ambiance unique : les Parisiens VJ Eye (Invisible VJ) et les Lyonnais de Vizual Invaderz. Si vous n’avez pas l’occasion d’aller faire un tour sur les berges du Rhône, pas d’inquiétude. Qui dit tournée dit dates multiples : Born To Rave passera aussi par le Trabendo de Paris le 2 mars, et à l’Ubu de Rennes le 10 mars.

Toutes les informations supplémentaires et la billetterie sont à retrouver sur la page Facebook de l'évènement.