Photo en Une : Zenith Omega de Toulon © Victor Delclaud


Ce tout nouveau festival, organisé par l’association Onkaze, est né de l'envie de voir la Hard Dance s’implanter durablement sur la scène électronique française. En effet, même si la frenchcore ou le hardstyle ont droit de cité dans les gros festivals multi-scènes comme Dream Nation, les événements qui sont exclusivement dédiés à ces styles frénétiques et très appréciés en Hollande ou en Allemagne restent ponctuels dans l'Hexagone.

Les soirées Hard Dance sont réputées pour leurs impressionnantes mises en scènes et effets visuels. Pour le Hardkaze, l’équipe du festival a donc vu les choses en grands : chaque artiste sera accompagné d’un show lumière sur mesure. Plusieurs shows inclueront également des artistes de cirques et des danseurs. 

La soirée sera scénarisée et divisée en trois actes sur les thèmes du Moyen-Âge et du fantastique. Le premier acte sera consacré au hardstyle, le second au hardstyle et rawstyle et le dernier aux musiques de type hardcore/frenchcore. Les 9h de show se dérouleront sur le parterre aux allures d'arène de gladiateurs du Zénith Omega de Toulon, un espace pouvant accueillir jusqu’à 8 000 personnes (ce qui en fait la plus grande salle de la région). Autant dire que ça s'annonce dantesque.

Le line-up complet à récemment été dévoilé et compte 19 artistes internationaux. Pour les amateurs de rawstyle on aura droit au duo Rebelion ainsi que Frequencerz. Côté hardstyle on compte notamment sur le duo hollandais A-Lusion & Scope et le DJ Refuzion pour faire vibrer les murs du Zénith. Sans oublier les touches euphoriques du danois Adrenalize. Pour les fans de hardcore on retrouvera Partyraiser, Lady Dammage, F.Noize ou encore The Fallen. La frenchcore sera également au rendez-vous avec Sefa. 

L’ensemble du line-up est à découvrir sur le site web du festival.