Photo en Une : Udo bar © D.R.

Les noctambules parisiens investissent de plus en plus l’espace public. C’est pourquoi la ville de Paris a mis en place une campagne de communication visant à alerter le public des risques qu’ils prennent quant à l’abus d’alcool, les nuisances sonores, la propreté non respectée et le harcèlement sexuel.

A travers des panneaux affichés dans plusieurs quartiers parisiens, la campagne montre l’opposition des mauvais et des bons comportements à avoir, avec un rappel des éventuelles amendes, une mise en avant des solutions proposées par la ville, ainsi que des conseils pour passer une bonne nuit dans Paris.

Elle déconseille ainsi l’abandon de déchets, le jet de mégots sur la voie publique, la consommation excessive d’alcool, les cris, insultes, sifflements et gestes déplacés envers autrui et le tapage nocturne, et met en avant la modération, le respect de l’autre et le calme sonore.


   A lire également :
Les teufeurs sont "des cons et des irresponsables", déclare le prefet de l'Aude



La campagne sera déployée essentiellement dans les lieux festifs tels que le canal Saint-Martin, le bassin de la Villette, le quai François-Mauriac, Oberkampf, la Butte aux Cailles, Quai de la Rapée, ainsi que plusieurs parcs et jardins.

campagne

Afin d'évaluer l'impact et l'efficacité de sa campagne auprès des noctambules, les premiers concernés, la mairie a mis en ligne un questionnaire (5 minutes à peine), que l'on vous invite vivement à remplir. Les retours devront permettre aux actions de prévention futures d'être toujours plus pertinentes et proches de nos habitudes, pour des résultats concrets plutôt que de beaux slogans oubliés après la deuxième pinte.