Une nuit techno et une nuit house. Le Docks Electronic Festival ne veut pas faire de jaloux pour sa première édition en bord de Loire. Le premier soir, avant d’aller danser, on ira se cultiver en assistant à 21h à une conférence gratuite sur l’histoire des rave-parties réalisée par Olivier Pernot, journaliste chez Trax.

Dans le club un peu plus tard, on retrouvera Rebekah, qui livrera certainement un set techno rude et industriel, l’Anglais fou Ansome en live avec ses nombreuses machines, la Parisienne AZF, le pro de la rave 14Anger, l'ancien résident du Magazine Club David Asko, le vétéran de la techno hardcore française Laurent Hô de Epiteth Records, ainsi que deux Nantais en B2B Neon et P-H.T.


   A lire également :
Ansome : " En Angleterre, on a ce style de techno bien à nous, abrasif et plein d'énergie



Le lendemain, le festival opte pour une programmation moins nerveuse avec le pionnier de Detroit Kevin Saunderson, le jeune et prometteur Leo Pol, ayant récemment signé un superbe EP sur le label de Concrete, DJ Freddy de Hot Creations, Peo Watson du NAME festival, la Lilloise Missnoa, S3A et deux locaux, Dan Bono et Fleury.

La scénographie sera assurée par Monsieur Nuage, qui a réalisé cette jolie Time Capsule. La billetterie est déjà ouverte.