Le 2 décembre, on pourra enfin retourner faire la fête avec une vue panoramique sur tout Paris. Ca se passera au Terminal 7 (qui deviendra le T7 pour l'occasion), la salle événementielle qui remplace l'Electric, en jachère depuis deux ans, et organisera régulièrement des soirées club. Théâtre de soirées épiques (souvenez-vous de la Katapult avec Villalobos), l'espace de 1 000 m² a été entièrement réaménagé. Un nouveau design sonore, un nouveau système d'éclairage, et toujours les 400 m² de terrasse...

La première soirée aura lieu le samedi 2 décembre pour une Hungry Music Party aux côtés de l'un des boss du label (avec Joachim Pastor, et N'to), Worakls, que l'on connaît pour ses célèbres titres "Bleu" ou encore "Toi", Stereoclip, étoile montante de la scène électronique belge, et le discret mais prometteur Will Spleen.

Le 15 décembre, la fête continue pour une soirée un poil plus techno avec l'Italien de Drumcode Sam Paganini, pour son Zenith Album Tour et sa collègue ZØE, ayant également signé sur Drumcode.

Le vendredi 29 décembre se tiendra une soirée Insomnia, avec en tête d'affiche le trio star français Apollonia, la Suissesse Sonja Moonear, toujours efficace et le français Marwan Sabb, histoire d'être bien en forme pour le 31.