Photo en Une : © PEOPEO

Les ingénieurs français de PEOPEO en avaient assez des enceintes portatives peu puissantes, lourdes ou à l'autonomie limitée. Alors, ils ont décidé de construire la leur. Un projet entamé lorsqu'ils étaient en Erasmus à Glasgow. "A la fin, on nous invitait aux soirées davantage pour notre enceinte que pour nous, alors on a décidé de pousser l'idée jusqu'au bout" expliquent Robin Cabé et Fred Giraud, les deux fondateurs de la start-up.

Pour cela, ils ont lancé un crowdfunding sur la plateforme Indiegogo, qui a connu un succès rapide. Il leur reste une semaine pour récolter les 5 000 € (sur 40 000) manquant au lancement du VOODOO, une enceinte qui se porte comme un sac à dos.

Parfaite pour une soirée improvisée.

Pratique et stylée

Ce qui démarque le caisson de ses concurrents, à part son aspect esthétique qui rappelle les masques africains antropomorphes, c'est aussi le matériau avec lequel il est fabriqué : de la fibre de lin, ce qui permet de réduire son poids à 6 kg, tout en assurant une production éthique et écologique.

Sa particularité réside aussi dans le fait que l'enceinte soit conçue comme un sac à dos, de par ses dimensions (47 cm de hauteur, 30 cm de largeur et 22 de profondeur) et sa légèreté. Connectable en Bluetooth ou jack, l'enceinte offre un son de haute qualité diffusé à 180° avec une autonomie de 12 à 15 heures. La restitution du son reste claire grâce à un dispositif électronique anti-saturation. Elle peut être couplée à un autre VOODOO pour reproduire un véritable sound système stéréo nomade et gagner en puissance. La forme incurvée du caisson permet une meilleure propagation du son.

Petite mais puissante

Mais que vaut exactement le caisson Made in France ? Pour le savoir, il faut le comparer avec les autres produits sur le marché. VOODOO se saisit d'un créneau encore inexploité : plus imposante qu'une enceinte Bluetooth classique, la création de PEOPEO ne se place pas non plus en concurrence directe avec les énormes baffles type Soundboks, portables mais pas franchement nomades.

D'après les constructeurs, le VOODOO pourrait atteindre un volume de 105 décibels, pour une puissance de 200 watts RMS grâce à un amplificateur dédié aux basses. Pour comparaison, c'est quatre fois plus puissant que la Bose Soundlink Mini, une référence en matière de petites enceintes nomades, et presque autant que la Soundboks II, bien plus imposante et surtout plus chère.

La Voodoo est disponible à 499 € en Europe pour ceux qui participeront au crowdfunding. Une ristourne de 300 € par rapport à son futur prix de lancement, si le projet arrive à terme.

Disponible en deux coloris (vanille ou chocolat), l'enceinte pourrait aussi disposer de façades personnalisées dans le cas où le financement dépasserait ses objectifs. Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site de PEOPEO.