Depuis 2011, Descibel, l’association musicale de la Rennes School of Business, organise des soirées dont les fonds sont redistribués à des associations de lutte contre le cancer. L’an dernier, plus de 2 000 étudiants ont participé. Cette année, le festival invite AZF, étoile montante de la scène techno parisienne dont la Boiler Room l'an passé avait marqué les esprits. On trouvera aussi The Hacker qui présentera un live mêlant électro et techno, et le DJ et producteur autrichien Demuja, qui a cartonné avec le titre “Do You Want My Love”. Chaque année, l’association invite un artiste rennais qu’elle juge talentueux. Cette année, Timéo, gagnant du concours Tremplin Electro 2017, a été choisi. 

Une belle initiative humanitaire, et un bon point pour la scène électronique française qui monte de plus en plus d'événements caritatifs.

   À lire également :
Normandie : 16h de techno dans un manoir pour lutter contre le cancer au festival Alphapodis