Photo en Une : © Laurent Garnier

« Au mépris des impératifs commerciaux, on a préféré couvrir des disques abscons plutôt que ceux des grandes maisons, interviewer des artistes émergents plutôt que des DJ's à succès, enquêter sur des épiphénomènes musicaux en lieu et place d’évidentes tendances populaires. […] Force est de croire qu’aujourd’hui, 20 ans après, alors que ces musiques se mêlent aux autres et font danser la planète ou presque, certains de ces paris étaient les bons. » Ces mots ─ en introduction au livre ─ de Jean-Paul Deniaud, rédacteur en chef actuel de Trax, reflètent cet état d'esprit qui a toujours (ou presque, le livre ne manque pas de le souligner) fait office de ligne éditoriale pour le magazine. Un mot d’ordre que l’on retrouve dans cet ouvrage, où personnages parfois oubliés mais emblématiques et lieux incontournables figurent dans un compte-rendu de 320 pages, à travers des interviews inédites, des images historiques et des reportages dans le monde entier.

Parmi lesdits personnages, l’on retrouvera une préface de l'ancien ministre de la Culture et instigateur de la Techno Parade, Jack Lang, qui se donne corps et âme depuis des années pour le développement culturel en France, et notamment celui de la musique électronique. Mais aussi des portraits de personnalités qui ont marqué la scène de ces vingt dernières années : Laurent Garnier, grand passeur de la techno française, Manu Le Malin et ses années dans l’underground ou sur le devant de la scène, Pedro Winter, patron du mythique Ed Banger Records, Brice Coudert, directeur artistique de Concrete et du Weather qui a voué sa vie à la programmation musicale, Jacob Khrist, l’illustre photographe qui immortalise la techno depuis tant d'années…

Vingt ans de danse y sont également mis en avant, à travers cinq danses et quinze lieux inévitables du monde de la nuit comme Concrete à Paris, feu l’An-Fer à Dijon, le Bikini de Toulouse, le One 0 One de Clermont-Ferrand ou encore les libertaires free parties. Sans oublier les reportages dans les scènes bouillonnantes de l'Espagne de 1997, de l'Écosse de 1999, aux États-Unis, en Inde et même en Palestine...

L’historique des évolutions technologiques des musiques électroniques y est aussi retracé, du matériel de production aux logiciels de M.A.O. qui feront leur apparition avec la modernisation de l’informatique. La culture de l’image, des skeuds comme des soirées en passant par les artistes, aura droit à son propre chapitre. Et de finir sur 300 albums essentiels qui ont marqué deux décennies d’une musique en transformation constante.

On vous invite à noter le 15 novembre d’une croix rouge sur votre calendrier, date de la parution du livre « 20 ans de musiques électroniques » par Trax aux éditions Hachette, disponible dans toutes les bonnes librairies et déjà en précommande sur hachette.fr.